Deschamps-Benzema, nouvel épisode. Ecarté de la sélection depuis 2015, Karim Benzema a reçu ce dimanche un nouveau soutien. Dans un entretien accordé au JDD, Fabien Barthez a évoqué le cas de l’attaquant du Real Madrid et affirmé qu’il soutenait l’avant-centre formé à Lyon, faisant d’ailleurs un parallèle avec le dossier du club de Luzenac, empêché en 2012 de monter en Ligue 2 par la Fédération alors que Fabien Barthez en était l’un des dirigeants.
"Je n’ai rien contre la Fédé, mais, sur le fond, j’y vois la même histoire que Luzenac : on empêche un mec de jouer au football. Il a fait ce qu’il a fait, mais qui n’a jamais fait d’erreur ? On en fait tous, moi le premier, il faut qu’elles servent à quelque chose", a déclaré le champion du monde 98 dans le JDD.
Au cours de ce long entretien, l’ancien portier de Manchester United a également affirmé qu’il soutenait Michel Moulin, candidat à la présidence de la FFF. L’élection pour la succession, ou le renouvellement de Noël Le Graët, actuel président de la Fédé, doit se tenir le 13 mars prochain. Moulin avait d’ailleurs déjà affirmé il y a quelques jours qu’il ne comprenait pas la mise à l’écart de Karim Benzema des Bleus et qu’en cas de victoire il organiserait une rencontre entre l’avant centre et le sélectionneur des Bleus.
Serie A
Le Napoli reprend la tête, la Lazio freine avant le derby
IL Y A 2 HEURES

Karim Benzema

Crédit: Getty Images

Pour rappel, Karim Benzema n’a plus porté le maillot de l’équipe de France depuis 2015 et la fameuse affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, qui lui a d’ailleurs valu une mise en examen, et pour laquelle il a été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Versailles. Quelques mois après, alors que Didier Deschamps ne l’avait pas retenu pour disputer l’Euro 2016 en France, dans une interview au journal espagnol Marca, l’ancien lyonnais avait déclaré que Didier Deschamps avait "cédé sous la pression d’une partie raciste de la France."
Des propos que n’avait pas du tout apprécié le sélectionneur. Dans une interview pour RTL ce samedi, DD s’était une nouvelle fois exprimé sur l’affaire, affirmant qu’il ne "pouvait pas oublier" et qu’il "n’oublierai jamais" les propos de l’avant-centre du Real Madrid.
Ligue 1
Les supporters de l'OL de nouveau interdits de déplacement à St-Etienne
IL Y A 2 HEURES
Serie A
Injures racistes envers Maignan : Un supporter identifié
IL Y A 2 HEURES