C'est un serpent de mer qui n'a peut-être jamais été aussi près de sortir la tête de l'eau. D'après les informations de Sky News, le projet d'une "Super Ligue" européenne, que l'on pensait (provisoirement) enterré, s'apprête à voir le jour. A l'initiative de certains des clubs les plus puissants du Vieux Continent, comme Liverpool et Manchester United, une nouvelle compétition regroupant les meilleures écuries européennes pourrait être organisée dès 2022.

Premier League
Aguero au cœur de la polémique après un geste déplacé envers une arbitre
18/10/2020 À 10:05

D'après le média britannique, ce projet serait soutenu par la FIFA et pourrait regrouper jusqu'à 18 clubs d'Angleterre, d'Espagne, d'Italie, d'Allemagne et de France. L'idée ? Refondre complètement le calendrier des compétitions actuelles pour laisser place à un grand championnat disputé sur une saison régulière et bouclé sur un tournoi à élimination directe.

L'objectif ? Générer beaucoup plus d'argent. Sky News évoque une somme allant jusqu'à 6 milliards de dollars, soit un peu plus de 5 milliards d'euros, destinée à financer un projet qui, à coup sûr, pourrait permettre aux clubs de gonfler leurs recettes.

Qui pour succéder au Bayern ? Nos favoris à la victoire finale en Ligue des champions

Encore un peu flou, ce plan pourrait être dévoilé à la fin du mois, même si plusieurs points restent à définir. A commencer par l'identité de tous les participants, mais aussi les modalités d'organisation. Ce qui est certain, c'est que l'idée risque de faire grand bruit. Et de secouer, une nouvelle fois, l'économie du football.

Opposition des supporters anglais

Ainsi le président de la Liga, Javier Tebas, a aussitôt réagi mardi en estimant que "ces projets souterrains semblent bons uniquement quand on les envisage à 5h00 du matin après une nuit passée au bar". "Les auteurs de cette idée - s'ils existent vraiment, car il n'y a personne pour la défendre - font preuve non seulement d'une ignorance totale de l'organisation et des coutumes du football européen et mondial, mais aussi d'une grave méconnaissance des marchés des droits audiovisuels", a estimé le dirigeant sur ESPN.

Javier Tebas (LaLiga)

Crédit: Getty Images

Une même opposition est également déjà apparue chez les supporters anglais. "Si vous êtes un propriétaire de club ou un financier et que vous vous imaginez qu'une crise sanitaire mondiale est l'occasion idéale pour démanteler le football et le remodeler pour qu'il convienne aux milliardaires... vous n'avez pas idée à quel point les supporters détestent votre concept", a déclaré l'Association anglaise des supporters de football. "Les choses ne se passeront pas comme ça."

Premier League
Le projet de réforme "Big Picture" abandonné "à l'unanimité"
14/10/2020 À 15:57
Premier League
Le projet de restructuration de la Premier League ? Un manifeste pour un coup d'état
12/10/2020 À 22:27