L'UEFA a lancé mardi le processus de candidatures pour accueillir l'Euro 2028, dont l'instance européenne désignera le ou les pays hôtes en septembre 2023. Les fédérations intéressées ont "jusqu'à mars 2022 pour déclarer leur intérêt", a précisé l'UEFA, alors que l'Euro 2024 est d'ores et déjà attribué à l'Allemagne après l'édition de cet été, répartie entre onze villes à travers tout le continent, de Londres à Bakou.
Suivez une année complète de sport et d’événements sur Eurosport pour 69,99 euros !
Si elle ne fait pas allusion à la refonte en cours du calendrier international après 2024, l'instance européenne part donc du principe que l'été 2028 ne sera pas occupé par la Coupe du monde, alors que la FIFA envisage de faire passer son Mondial à un rythme biennal à cette échéance. Dans le détail, l'UEFA autorise une nouvelle fois les candidatures communes, pourvu que les pays concernés "soient géographiquement compacts". Elle prévient néanmoins qu'elle ne pourra "garantir" la qualification automatique des équipes des pays hôtes s'ils sont plus de deux à s'associer.
Ballon d'Or
Lewandowski, Messi, Benzema... Nos favoris pour le Ballon d'Or
IL Y A 13 MINUTES
Par ailleurs, pour accueillir les 51 rencontres départageant les 24 équipes engagées, les candidats devront disposer de dix stades, dont au moins un doté de 60.000 places assises, un de 50.000 places, au moins quatre de 40.000 places et au moins trois de 30.000 places.

"Accorder le but de Mbappé, ce n’est pas dans l’esprit du jeu" : décryptage du tournant du match

Ligue 1
Zubar et ses souvenirs face au PSG : "En 2006, Ribéry leur avait mis la misère"
IL Y A 38 MINUTES
Ligue 1
"J'ai dit à Téji : Tu n'as pas d'autres ambitions ?" : Pourquoi Savanier ne vise pas plus haut
IL Y A 41 MINUTES