Panoramic

Lyon : Saki Kumagai, l'assurance tous risques

Kumagai, l'assurance tous risques
Par Foot-Express.com

Le 09/10/2013 à 09:08Mis à jour Le 09/10/2013 à 09:55

Arrivée à l’OL l’été dernier, Saki Kumagai n’a pas mis longtemps à trouver ses marques au sein de la défense centrale aux côtés de Wendie Renard. Mercredi, la Japonaise entame l’aventure européenne avec ses nouvelles couleurs face à Twente (19h).

Les six saisons de Laura Georges, partie libre au PSG cet été, ont été vite oubliées du côté de l’Olympique Lyonnais. Lors du récent déplacement victorieux de ses joueuses à Paris (0-3), Patrice Lair a confié avec bonheur et grandiloquence son immense satisfaction sur sa nouvelle charnière centrale, composée de sa capitaine Wendie Renard et de sa recrue japonaise, Saki Kumagai.

La présence à quelques mètres de là de son ancienne protégée, Laura Georges, ne l’a pas gênée : "Kumagai, c'est fabuleux ! Elle est bonne techniquement, elle est intelligente et en plus, au milieu de terrain, elle est encore meilleure. Je pourrais même la mettre en milieu de terrain. Avec Wendie Renard, quand elles sont en forme, c'est la meilleure défense centrale du monde en ce moment." Le nouveau duo de choc franco-japonais sera aligné ce mercredi soir lors de l’entrée en lice des Lyonnaises en Ligue des champions face aux Néerlandaises de Twente en seizièmes de finale aller.

SK

SK

Championne du monde et finaliste aux J.O.

A l’intersaison, Patrice Lair n’a pas chamboulé son effectif misant sur la stabilité. L’entraîneur lyonnais a recruté seulement deux joueuses : la polyvalente Melissa Plaza en provenance de Montpellier mais surtout Saki Kumagai, 22 ans (1m72, 59 kg), déjà championne du monde en 2011 et finaliste olympique l’année suivante. Transfuge de Francfort avec deux années de Bundesliga dans ses bagages, l’arrière nippone aux 58 sélections n’a pas eu besoin de temps d’adaptation pour entrer dans le vif du sujet en D1 féminine. Entre deux succès déjà significatifs face aux rivales juvisiennes (3-0) et parisiennes (0-3), Kumagai a inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs lors de la troisième journée face à Muret (10-1).

Si elle n’a pas retrouvé sur les bords du Rhône ses compatriotes Ami Otaki et Shinji Ohno, reparties au pays cet été, Kumagai a rapidement séduit son entraîneur : "Derrière, c'est un rempart. Elle a une belle qualité de passe, elle est technique, toujours en observation, c'est du top. On ne s'est pas trompé. J'ai pris cette fille-là pour ça. J'espère qu'elle ne va pas se trouer après." La technique sûre de la Japonaise a même permis à l’OL de modifier son jeu depuis le départ de la saison : "Ça repart court. On a une force par rapport aux autres années, c'est qu'on ne saute pas les lignes. Quand la première relance est bonne, tu joues dans les intervalles et tu arrives à jouer au ballon. Si tu envoies des grenades, le ballon va revenir deux fois plus vite. Schelin n'a pas un super jeu de tête devant, Abily joue dans les pieds. C'est de derrière qu'il faut jouer."

Franco : "C’est une fille agréable"

0
0