Getty Images

Les pronos de la semaine : Lille enchaîne, le derby pour Lyon et un Clasico sans vainqueur

Les pronos de la semaine : Lille enchaîne, le derby pour Lyon et un Clasico sans vainqueur
Par Eurosport

Le 29/02/2020 à 07:44Mis à jour Le 29/02/2020 à 12:59

Contenu Sponsorisé

Plusieurs chocs sont à l'affiche dimanche. En Ligue 1, Lille doit confirmer sa bonne forme à l'extérieur à Nantes pour rester dans la course pour le podium et l'OL va tenter d'enfoncer un peu plus des Verts en crise. Enfin en Liga, le Real Madrid reçoit le Barça avec le fauteuil de leader en jeu dans ce Clasico.

Lille enchaîne

Lille n’a pas trop le choix avant cette 27e journée. La victoire est obligatoire pour les Dogues s’il ne veulent pas se laisser distancer dans la course au podium et voir revenir leurs poursuivants. La bonne nouvelle pour les joueurs de Christophe Galtier, c’est qu’ils semblent avoir dépassé leur blocage à l’extérieur : ils viennent de s’imposer deux fois à Angers (0-2) et Strasbourg (1-2), alors qu’ils ne comptaient qu’une victoire loin de chez eux jusqu’à présent. Une série à confirmer à Nantes, qui a mis de son côté fin à une période de cinq matchs sans succès de la plus belle des manières en allant s’imposer à Marseille le week-end passé (1-3).

Les Canaris restent sur six matchs sans gagner à domicile, où ils n’ont plu battu Lille depuis… 2005 en championnat (cinq victoires du LOSC, cinq nuls sur cette période). Lille peut compter sur une attaque en verve (Osimhen, Rémy, Ikoné), tandis que la défense de Nantes, l’un de ses principaux atouts depuis le début de la saison, n’est plus vraiment tous risques (au moins un but encaissé lors de huit de ses dix derniers matchs, toutes compétitions confondues). Malgré son faux pas devant l’OM à domicile il y a quinze jours (1-2), Lille nous a plus convaincus que le FCN ces derniers temps et nous pensons que le LOSC va s’imposer à la Beaujoire.

Un Clasico sans vainqueur

Le Real Madrid et le FC Barcelone doivent se faire pardonner par leurs supporters après leurs tristes prestations en Ligue des champions dans la semaine. Les Merengues, battus par Manchester City (1-2), traversent une période délicate, avec trois défaites sur leurs cinq derniers matchs toutes compétitions confondues (pour une victoire et un nul). Après leur défaite surprise à Levante la semaine passée (1-0), ils ont abandonné leur fauteuil de leader au Barça en Liga.

Les Catalans comptent deux petits points d’avance sur leurs rivaux avant ce choc mais vont devoir se montrer plus efficaces qu’à Naples (1-1) dans la semaine pour espérer le conserver. Avec trois victoires sur leurs cinq derniers matchs (un nul, une défaite), les Blaugranas affichent un meilleur rendement actuellement. Mais les absences de Suarez, Dembélé, Alba et Roberto se sont fait cruellement ressentir à Naples il y a quelques jours et pas sûr que le Barça, tenu en échec à l’aller au Camp Nou (0-0), ait les ressources pour faire tomber le Real à Bernabéu, comme cela a été le cas ces deux dernières saisons (0-1, 0-3). Ce qui est plutôt une bonne nouvelle pour le Real, dont la défense inquiète en ce moment (huit buts encaissés en trois matchs). Pour nous, un nul semble se dessiner pour ce choc.

Lionel Messi (FC Barcelona)

Lionel Messi (FC Barcelona)Getty Images

L’OL enfonce les Verts

Lyon a frappé fort cette semaine en dominant la Juventus en 8e de finale aller de la Ligue des champions (1-0). De quoi booster la confiance de l’OL, victorieux aussi le week-end passé en championnat à Metz (1-2), avant de recevoir Saint-Etienne pour le derby. Vainqueurs à l’aller dans le Chaudron pour la première de Claude Puel sur le banc (1-0), les Verts ont déchanté depuis. Après leur nul concédé devant Reims dans les ultimes secondes lors de la dernière journée (1-1), ils en sont à cinq matchs sans victoire en Ligue 1 et n’ont que deux petits points d’avance sur Nîmes, 18e et barragiste.

Le niveau de jeu affiché par l’ASSE ces dernières semaines inquiète et Claude Puel cherche des solutions, à l’image de la mise à l’écart de Stéphane Ruffier, mais les effets positifs se font encore attendre. Des solutions, Rudi Garcia semble en avoir trouvé avec le 3-5-2 mis en place pour les deux derniers matchs, pour autant de succès : les Gones affichent un visage bien plus séduisant depuis. Vu la forme et le niveau de jeu des deux équipes en ce moment, nous pensons que l’OL, qui n’a plus perdu un derby depuis 2014 à domicile, va ici enfoncer un peu plus dans la crise ses rivaux en s’imposant.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313