Attention, possible tremblement de terre sur la planète football. Et il pourrait bien être provoqué par la FIFA en personne. Pour tuer "l'ennui" de certains championnats nationaux, souvent dominés par les mêmes équipes (le PSG en France, la Juve en Italie, le Bayern en Allemagne...) et "alléger" le calendrier, comme l'écrit ce mardi le quotidien italien La Repubblica, l'instance songerait à de grands changements. Et elle voudrait en discuter avec les Ligues avant 2022 et la Coupe du monde au Qatar.

Football
19e j. - Guardiola : "Crystal Palace défend très bien"
IL Y A UNE HEURE

Le calendrier bouleversé

Selon le média transalpin, la FIFA souhaiterait notamment abolir la phase retour des championnats nationaux. A la place, une série de matches élimination directe pour déterminer le grand champion. Le but ? Relancer le suspense et éviter que l'ennui s'installe. "Moins de matches, mais des plus beaux", serait le leitmotiv de l'instance. Dans son plan, la FIFA envisagerait le calendrier suivant :

  • Les championnats nationaux pendant 5 mois
  • Ensuite, place aux play-offs et coupes européennes pendant 3 mois
  • Pour conclure, un mois et demi consacré aux matchs internationaux (septembre ou mars).

Cette réforme du calendrier permettrait donc d'avoir une période réservée pour chaque compétition. Gianni Infantino, le patron de la FIFA, serait en première ligne pour défendre ces possibles (grandes) nouveautés. Les discussions avec les personnes concernées ne devraient plus tarder à débuter. La révolution est en marche...

Gianni Infantino, président de la FIFA, lors d'une conférence de presse au Costa Rica - 19 novembre 2019

Crédit: Getty Images

Transferts
Une dernière pige à Hyères pour Rami et Cabaye ?
IL Y A 2 HEURES
Football
19e j. - Guardiola : "La course au titre va être passionnante"
IL Y A 3 HEURES