Getty Images

Les Bleues démarrent du bon pied leur parcours vers l'Euro 2021

Les Bleues démarrent du bon pied leur parcours vers l'Euro 2021

Le 08/10/2019 à 19:06Mis à jour Le 08/10/2019 à 22:49

QUALIFICATIONS EURO 2021 - L'équipe de France débute bien son parcours vers le Championnat d'Europe. Les troupes de Corinne Diacre ont facilement diposé du Kazakhstan (0-3), mardi, à Shimkent, pour leur entrée en lice en éliminatoires. Valérie Gauvin (57e), Eugénie Le Sommer (70e) et Marie-Antoinette Katoto (89e) ont marqué les trois buts du succès pour les Bleues.

Au bout de l'ennui, les Bleues ont finalement touché au but. L'équipe de France féminine a pris la mesure du Kazakhstan (0-3) pour ses débuts en éliminatoires pour l'Euro 2021 après un match pauvre et pas spécialement emballant, mardi. Dans son stade Mungaytpasuly à Shimkent, la 76e nation au classement FIFA a longtemps résisté face à des tricolores longtemps maladroites, avant de plier en seconde période. Grâce notamment au 80e but d'Eugénie Le Sommer, les Kazakhstanaises ont fini par s'incliner.

C'est un cri de rage qui pouvait paraître exagéré. Après avoir enfin ouvert le score, on a vu Valérie Gauvin se réjouir sans retenue (1-0, 57e). De prime abord, ce 13e but en sélection pour la Montpelliéraine n'avait rien de grandiose, face à une très faible équipe du Kazakhstan. Mais il faut dire que les Françaises ont eu un mal fou à prendre l'avantage face aux joueuses de Raziya Nurkenova.

Des Bleues maladroites

Et c'est principalement Gauvin qui a illustré la maladresse française, dans un match archi-dominé. La numéro 9 tricolore a eu besoin d'une multitude d'occasions (26e, 35e, 36e, 42e, 47e) trouvant aussi le poteau (37e) et la barre (50e) de la portière Oksana Zheleznyak avant de marquer. Si elle a été sollicitée à de nombreuses reprises, dans une configuration d'attaque-défense, la joueuse du BIIK-Kazygurt, qui a multiplié les parades, n'a pu empêcher la défaite des siennes.

Pendant que, dans les buts Français, Sarah Bouhaddi, qui n'a eu aucun arrêt à effectuer, observait la partie de loin, Le Sommer s'est un peu plus rapprochée du record de Marinette Pichon (81 buts) en équipe de France. Son but le plus facile de l'année, puisqu'elle a repris un centre de Marie-Antoinette Katoto- à nouveau remplaçante -dans le but vide (2-0, 70e). Enfin, c'est la joueuse du PSG qui a conclu la marque de la tête, sur un centre de Delphine Cascarino (3-0, 89e). La France débute parfaitement sa campagne de qualification à l'Euro 2021, avant d'affronter un plus gros morceau, la Serbie, le 9 novembre à Bordeaux.

Interrogée après ce succès compliqué, Corinne Diacre s'est félicitée d'avoir bien entamé cette campagne. "On a fait le job, dans la difficulté. Contre ce genre d'équipes, plus on marque tardivement, plus c'est difficile, on le savait. On n'a jamais été inquiétées, à part éventuellement sur le coup d'envoi de la deuxième période", a analysé la technicienne. "Les filles ont été sérieuses malgré tout, on sait que ce ne serait pas facile. On empoche les trois points, c'est l'essentiel. Vu le nombre d'occasions que l'on a eues, ça ne m'aurait pas déplu si on avait marqué un petit peu plus... Maintenant, je connais ce genre de matches, et c'est difficile. C'est le premier but qui déclenche tout, le deuxième et le troisième viennent très rapidement après".

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0