C'est une proposition extrême qui risque de faire parler. Mais face au contexte économique du moment, le président de la Fédération italienne de football (FIGC) Gabriele Gravina a décidé de prendre les devants. Selon les informations de La Repubblica, ce dernier a envoyé une lettre à ses homologues européens, en plus de la Fifpro (Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels) et l'ECA (Association européenne des clubs). L'objet : une réduction "européenne" des salaires des footballeurs.

"Des réponses concrètes"

Football
21e j. - Perez : "Mbappé, un joueur clé"
IL Y A UNE MINUTE

Ainsi, cette solution permettrait de réduire l'impact d'une crise qui s'annonce pour encore "les neufs prochains mois" d'après le quotidien italien. "Il faut reconsidérer globalement les engagements économiques assumés des clubs de très haut niveau (...) Le sujet est délicat et peut donner lieu à une vague de discussions et critiques, mais le moment est grave. Il faut des réponses concrètes et des solutions dans l'intérêt de tous", pourrait-on lire dans la lettre signée par Gabriele Gravina.

Gabriele Gravina, Getty Images

Crédit: Getty Images

Pour ne pas compromettre uniquement le niveau de son championnat, le président de la FIGC propose donc une solution globale et européenne. En bon chef de file, Gravina a décidé de réagir face à la période difficile qui s'annonce. En Italie, les rencontres de Serie A sont de nouveau à huis clos après un nouveau décret publié la semaine passée.

Football
Record - "CR7 n'est pas encore le meilleur buteur de tous les temps" selon la fédération tchèque
IL Y A 22 MINUTES
Bundesliga
Upamecano est bien dans le viseur du Bayern Munich selon Rummenigge
IL Y A UNE HEURE