Au bout de leur souffrance, les joueurs du Sporting Portugal ont obtenu ce qu’ils étaient venus chercher sur la pelouse du tenant du titre et actuel dauphin du club de Lisbonne. Dominés, souvent asphyxiés dans leur camp, les Lions sont repartis avec le point du nul face au FC Porto (0-0), et conservent dix points d’avance sur les Dragons en tête du championnat, à 13 journées de la fin.
Ce n’est sûrement pas le plus beau match de la saison du Sporting, mais il comptera assurément au moment de faire les comptes. En continuant à se montrer invincibles en championnat, les joueurs de Ruben Amorim, malmenés par leur rival, ont fait un pas de plus, décisif peut-être, dans la course à leur 19e titre de champion du Portugal, le premier du club lisboète depuis 2002. Que ce fut dur, pourtant, d’imaginer les coéquipiers de Joao Mario ne pas concéder leur première défaite de la saison en Liga NOS, au terme d’une partie à sens unique.
Ligue des champions
Chelsea, sept ans après
13/04/2021 À 20:54

Taremi très maladroit

Face à l’habituel 4-4-2 de l’ancien entraineur du FC Nantes Sergio Conceiçao, les vert et blanc ont eux aussi aligné l’équipe qui s’est montré si solide depuis le début de saison. Ce n’est pas pour rien si le Sporting est la meilleure défense du Portugal, et son bloc compact et très discipliné l’a encore prouvé ce samedi. Mais le point du nul arraché à l’Estadio do Dragao est aussi le fruit de la maladresse de la troupe de Pepe devant le but lors de cette rencontre.
Peut-être que les Dragons ont perdu en lucidité devant le but à cause de la grosse pression qu’ils ont imposé par leur pressing à leurs adversaires, très souvent incapables de ressortir le ballon autrement que par de longs dégagements. L’homme le plus maladroit du soir est pourtant le co-meilleur buteur de Porto, Mehdi Taremi. Dans un match longtemps fermé, il a d’abord mis trop de puissance dans sa frappe à l’entrée de la surface (34e).
Alors que les récents tombeurs de la Juventus en Ligue des champions ont accentué leur pression en seconde période, l’attaquant iranien a loupé sa reprise du droit sur l’occasion la plus nette de la rencontre seul devant le but ouvert (57e), avant de voir sa reprise, toujours du pied droit, frôler le poteau d’un Adan également bien présent dans sa surface pour gêner l’attaque adverse (76e).
Porto a même failli se faire surprendre sur la seule occasion franche des Lions dans cette partie, mais Matheus Nunes, parti seul en contre, a mis trop de puissance dans sa frappe (73e). Un raté sans conséquence pour son équipe, qui va désormais tenter de reprendre sa marche en avant pour connaître un grand bonheur dans les semaines à venir.
Ligue des champions
Solidité et efficacité retrouvées : Chelsea a un pied dans le dernier carré
07/04/2021 À 20:51
Ligue des champions
Les souffrances du jeune Timo Werner
06/04/2021 À 22:31