Barça, le fond et la forme

Barcelone, le fond et la forme
Par Eurosport

Le 21/05/2009 à 18:45Mis à jour

Champion d'Espagne depuis le week-end dernier, le FC Barcelone restera dans les annales de la Liga. Dirigés par un débutant, Pep Guardiola, les Catalans ont réussi une saison fabuleuse, alliant le beau jeu aux résultats. Trop rare pour ne pas être signalé.

. LE PARCOURS

Dire que le parcours de Barcelone a frôlé la perfection en 2008/2009 n'est pas tellement exagéré. Le Barça de Pep Guardiola a réussi le tour de force d'allier le fond et la forme. Durant toute la saison - ou presque - le club catalan a développé un football flamboyant et gagné. Même lors des grands rendez-vous, forcément plus crispants, les Blaugrana ne se sont jamais reniés. Lorsque le Real Madrid revenait fort, Barcelone répondait encore par le jeu. Personne n'oubliera le 6-2 infligé aux Madrilènes lors de la 34e journée. Ce match incroyable a scellé le sort d'un championnat qui aurait été bouclé bien avant si Juande Ramos n'avait pas sorti la Maison Blanche de sa léthargie. A l'arrivée, il n'aura fallu que trente-cinq matches (ndlr : Barcelone a été sacré avant de jouer à Majorque) pour que les coéquipiers de Thierry Henry décrochent la timbale. Une timbale plus que méritée. Comme la manière, les chiffres parlent d'eux mêmes : 86 points, 104 buts marqués et 33 encaissés en 36 rencontres. Qui dit mieux ? Evidemment personne.

. LE JOUEUR : Samuel Eto'o

Deco, Ronaldinho, Eto'o. Au début de la saison, Samuel Eto'o faisait partie des indésirables au Barça. Poussé vers la sortie par Pep Guardiola, qui voulait définitivement tourner la page de l'ère Ronaldinho, le Camerounais s'est accroché au maillot blaugrana. Désireux de rester, Samuel Eto'o a fait les efforts nécessaires lors de la présaison pour convaincre son nouvel entraîneur. Ce dernier a fini par craquer. Quelques mois après, il ne regrette pas son choix. Avec Lionel Messi et Thierry Henry, le Camerounais a martyrisé les défenses de la Liga et est en lice pour être sacré meilleur buteur du Championnat d'Espagne. Après 36 journées, Eto'o fils a déjà frappé à 29 reprises. Epoustouflant.

. L'ENTRAINEUR : Pep Guardiola

Les spécialistes auront remarqué un fait assez rare cette saison. Johan Cryuff, ancien joueur et entraîneur du FC Barcelone, n'a pas vilipendé le Barça durant l'exercice 2008/2009. L'esthète, souvent acerbe et critique, a sans doute apprécié, comme tout le monde, la démonstration du club catalan. A l'origine de ce renouveau, un homme : Josep Guardiola. Choisi pour succéder à Frank Rijkaard l'été dernier, celui qui n'avait aucune expérience d'entraîneur à la tête d'une équipe première (ndlr : il dirigeait l'équipe B du Barça depuis 2007) a réussi un coup de maître, s'inspirant volontiers de celui qui était son mentor à Barcelone, un certain Johan Cruyff. Le résultat se passe de commentaires.

. LA STAT : +71

C'est la différence de buts affichée par le FC Barcelone après 36 journées de Championnat d'Espagne. Les Catalans ont marqué 104 fois et encaissé 33 buts. Eto'o (29 réalisations), Messi (23 réalisations) et Henry (19) sont les principaux responsables de cette orgie offensive. A noter que les Blaugrana ont gagné cinq de leurs matches en inscrivant 6 buts.

. LA DECLA : Pep Guardiola (entraîneur de Barcelone)

"Je suis sûr qu'avec un autre groupe de joueurs, je ne parlerais pas en qualité de champion. Mais avec un autre entraîneur, ils auraient été champions. Leur talent, leur humilité et leur volonté à travailler ont été essentiels. Nous avons gagné la Liga et la Copa del Rey à trois jours d'intervalle, nous sommes très satisfaits des efforts réalisés. Nous avons disputé tellement de matches que nous n'avons pas eu le temps de profiter de nos succès."

. L'AVENIR

Le FC Barcelone ne s'est pas encore totalement projeté sur la saison prochaine. Et pour cause, après la Liga et la Coupe du Roi, le club de Joan Laporta a encore un titre à aller chercher. Le plus beau. Qualifié pour la finale de la Ligue des Champions, qu'il disputera face à Manchester United, le club blaugrana a l'occasion de réussir un triplé historique, le 27 mai à Rome. Après, il sera temps de penser à l'avenir. Et à contrer un Real Madrid qui veut redevenir Galactique. Pour ce faire, le recrutement d'un Franck Ribéry, entre autres, ne ferait pas tâche...

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313