Son statut pourrait être amené à évoluer. Thierry Henry a peut-être du souci à se faire. Après une année 2009 de toute beauté, si l'on excepte la main irlandaise, tant sur le plan collectif (six titres) qu'individuel, Titi pourrait payer cash la concurrence au FC Barcelone en 2010. Moins tranchant depuis le début de la saison, le Français risque de devoir s'habituer à cirer le banc de touche, comme samedi dernier où il est resté toute la partie aux côtés de Pep Guardiola à regarder ses coéquipiers s'imposer sur la pelouse du Sporting Gijon (0-1). Pour la presse espagnole, Henry va devoir s’y faire. Et ça semble en effet plus que probable.
Bien sûr, personne n'oublie son formidable exercice 2008/2009. Après une saison d'adaptation en Catalogne - terminée tout de même avec 12 buts en Liga -, l'ancien patron d'Arsenal a pris une parte majeur dans l'année historique des Blaugrana. Auteur de 19 buts en 29 matches de Liga et 6 en 12 rencontres de Ligue des Champions, l'homme aux 51 buts sous le maillot de l'équipe de France était l'une des principales clefs de la belle réussite catalane. Mais en quelques mois, la donne a légèrement évolué.
"Si je dois être remplaçant, ce n'est pas grave"
Liga
Benzema inspire le Real
29/01/2010 À 16:32
Ce n'est pas un problème de confiance avec Pep Guardiola. L'ancien relais de Johan Cruyff sur le terrain croit toujours en lui et l'a titularisé à 12 reprises en championnat cette saison. Mais voilà, Henry n'a pour le moment pas été aussi décisif que la saison passée. Moins en jambes, le natif des Ulis n'a marqué que deux petits buts en Liga depuis le coup d'envoi de cet exercice. Un rendement famélique. Surtout quand on voit celui de Pedro. L'une des dernières trouvailles de la Masia, la pépinière des Catalans, explose au grand jour cette saison. Avec six buts, l'Espagnol n'en finit plus d'impressionner. Et dans une équipe où chaque place vaut son pesant d'or, Henry pourrait être le grand perdant de cette montée en puissance fulgurante.
A 32 ans, l'attaquant des Bleus ne s'en fait pas. Même en vue de la Coupe du monde, qui sera sa quatrième et qu’il pourrait aborder plus frais que prévu… "Si je dois être remplaçant, ce n'est pas grave. Nous sommes ici pour gagner en équipe. C'est l'important. Ce que fait Pedro est incroyable. Il joue toujours bien et marque des buts. Il mérite d'être dans le onze de départ", reconnait un Titi serein. Si son temps de jeu est sûrement amené à diminuer, il aura toujours un rôle à jouer au Barça cette saison et compte bien ajouter encore quelques lignes à son beau palmarès. Même s'il faut faire quelques concessions. Et après, il pourrait tenter une dernière aventure ailleurs. De l'autre côté de l'Atlantique par exemple. Des rumeurs l'annoncent avec insistante aux New York Red Bulls. Un ligue où il retrouverait alors un statut digne de son palmarès.
Liga
Dani Alves : "Continuer à se battre"
09/03/2014 À 10:13
Liga
Diarra vendu à tout prix ?
31/05/2011 À 10:42