Sans briller, l'Atlético reprend la main. Après une première période emballante ponctuée par des buts de Yannick Carrasco et Cristian Tello, le Betis Séville et l’Atlético de Madrid se sont annihilés durant un second acte dénué d’occasions franches (1-1). Résultat : un partage des points qui permet aux Colchoneros de récupérer provisoirement leur première place aux dépends du Real Madrid, mais sans se donner la moindre certitude pour la suite. Le Betis reste sixième de Liga. Joao Felix et Kieran Trippier sont sortis sur blessure.

Coup pour coup

Liga
Du suspense et un Real coriace n'y changent rien : L'Atlético roi d'Espagne !
22/05/2021 À 17:52
Dépeuplé au coup d’envoi avec les absences de Luis Suarez, Dembélé, Lemar, Llorente et Kondogbia, l’Atlético n’a pas pour autant semblé souffrir d’un complexe d’infériorité ce dimanche soir, sur la pelouse du Betis Séville. Car la formation de Diego Simeone, qui devait absolument ramener un résultat pour récupérer son trône au détriment du Real Madrid, n’a pas mis longtemps avant d’ouvrir le score.
Après s’être appuyé sur Joao Felix, Angel Correa s’est empalé sur Claudio Bravo. Mais Yannick Carrasco, opportuniste, n’a pas laissé passer le ballon qui traînait pour l’envoyer au fond des filets et donner l’avantage aux siens dès la 5e minute de jeu, inscrivant le but le plus rapide de la saison pour l’Atlético (1-0). Dans la foulée, Saul a bien cru doubler la mise, mais sa puissante tête piquée a été arrêtée sur sa ligne par Claudio Bravo (15e).

Yannick Carrasco et Kieran Trippier (Atlético)

Crédit: Getty Images

Alors que l’Atlético semblait parti pour dérouler, les Colchoneros ont été pris de court par Cristian Tello, qui a fusillé Oblak en reprenant un superbe centre à mi-hauteur d’Alex Moreno depuis le côté gauche (1-1, 20e). Les deux équipes se sont alors livré un duel très équilibré jusqu’à la pause, sans que Correa (34e) ni Carrasco (37e) n’arrivent à remettre les leurs aux commandes.

L’Atlético remplit encore l’infirmerie

Au retour des vestiaires, cette première période aussi agréable qu’équilibrée a laissé place à un second acte sans grand spectacle. Et pour ne rien arranger, Joao Felix a dû laisser sa place dès la reprise à cause d'une blessure à la cheville. Un petit peu plus entreprenante, la formation de Manuel Pellegrini a bien essayé de prendre l’avantage, mais Jan Oblak, décisif, a repoussé la tête d’Emerson (57e) et la lointaine frappe de Canales (62e) en plus d’une tentative à bout portant de Lainez, pour son tout premier ballon (76e).
Sans véritables armes offensives, les Colchoneros, qui ont également vécu la sortie de Kieran Trippier, touché au dos (78e), ont essayé d’arracher la victoire en toute fin de rencontre. Mais par deux fois, Angel Correa, à bout de forces, a buté sur Claudio Bravo (90e, 90e+3). Un service minimum, donc, pour l’Atlético, qui récupère sa première place de Liga avec un point d’avance sur le Real Madrid. Mais non sans perdre un nouveau joker, après avoir compté jusqu’à 12 points d’avance en tête du championnat.
Liga
L'Atlético se fait peur mais se rapproche du titre
12/05/2021 À 21:53
Liga
L'antisèche de Barça - Atlético : Ils n'ont pas voulu de la Liga, au grand bonheur du Real
08/05/2021 À 18:12