Sept jours après avoir retrouvé les pelouses de Ligue 1, Sébastien Puygrenier va vivre une nouvelle expérience particulière. Le défenseur de l'ASM va refouler pour la première fois depuis son départ de Nancy en 2008 le pré vert du stade Marcel-Picot. Une pelouse où il s'est fait un nom auprès du grand public. Alors évidemment, le natif de Limoges formé à Rennes aura une petite émotion à l'heure du coup d'envoi. "Ce sera particulier. J'ai passé cinq saisons à Nancy, avec de bons moments. Je connais encore beaucoup de monde là-bas. Je suis resté en contact et en bons termes avec certains joueurs. Mais cette semaine, ils ne décrochent pas. Quant à Pablo Correa, il a été important pour moi. Il m'a fait découvrir la L1 et fait confiance. Il a beaucoup compté pour moi", reconnait-il.
S'il garde de bons souvenirs de Nancy où il a passé cinq saisons marquées par une montée de Ligue 2 et de belles performances en Ligue 1 avec une sélection dans l'équipe type du championnat pour la saison 2007-2008, Puygrenier ne compte pas faire de cadeaux à son ancien club. "Une fois sur le terrain ce sera différent. Il n'y aura plus de sentiments", prévient-il. Une bien mauvaise nouvelle pour les attaquants de l'ASNL. Car le puissant défenseur central a déjà montré de belles choses pour sa première sortie sous le maillot de la Principauté.
"Je suis affûté"
Ligue 1
Diabaté titulaire
19/12/2010 À 15:27
Lors de la victoire contre Toulouse (1-0), il a stabilisé la défense monégasque. Et parfaitement contenu un certain André-Pierre Gignac, meilleur buteur de Ligue 1 lors du dernier exercice. Résultat, il est gonflé à bloc :"Aujourd'hui, j'ai gagné en confiance après un premier test face à Gignac, dont on sait ce qu'il a fait la saison dernière et que l'on a encore vu avec l'équipe de France contre les Féroé. Pour ma première, j'avais envie de bien faire, surtout après six mois en Angleterre où j'ai peu joué (à Bolton, ndlr). Même si je suis arrivé un peu en retard dans la préparation, tout a été planifié et programmé. Je suis affûté."
Son deuxième test sera contre Issar Dia et compagnie qui ont fait des merveilles en contre face à Valenciennes (1-3) la semaine passée. Il reste d'ailleurs sur ses gardes : "Si on va à Nancy en pensant que ça roulera tout seul, on va droit dans le mur", prévient-il. Après des expériences mitigées au Zénith Saint-Pétersbourg puis à Bolton, Puygrenier garde les pieds sur terre. Et ne veut pas s'emballer sur les objectifs de l'ASM : "C'est un peu tôt. Il y a de la qualité mais il nous faut trouver notre équilibre. Offensivement, on est très intéressant, avec la qualité technique de Nenê, la capacité d'exploits individuels de Pino que l'on a également vu défendre contre Toulouse, ou la forme de Djamel Bakar." En ce qui concerne la défense, il est peut-être le Roc que Guy Lacombe recherchait...
Ligue 1
L'étoile du Nord
25/11/2010 À 14:18
Ligue 1
Ethique: Nicollin convoqué
24/11/2010 À 10:26