Leonardo n'est pas inquiet. Le PSG a perdu à Reims (1-0) mais pour le directeur sportif parisien, c'est "normal". Car, selon le Brésilien, l'équipe actuelle du PSG possède plus les armes pour lutter dans les compétitions européennes que sur certains matches de championnat. "Il faut dire la vérité. Peut-être que nous ne sommes pas faits pour jouer ce genre de match. On a créé une équipe pour jouer plus l'Europe que le championnat", a lancé Leo à chaud sur Infosport avant de poursuivre sur le même registre à notre micro en zone mixte.
A l'écouter, les raisons de ce revers sont évidentes. A ses yeux, toutes les circonstances étaient réunies au Stade Auguste-Delaune pour voir le leader du championnat se prendre les pieds dans le tapis après ses deux victoires contre l'OM, en championnat et en Coupe de France (2-0). "Entre le terrain difficile, le match important dans trois jours (ndlr : contre Valence en Ligue des champions) ou même le style de jeu - défensif, de combat -, ce n'est pas pour nous", a tenté d'expliquer Leonardo.
Le PSG, le crocodile et l'ours…
Ligue des champions
Ces chiffres pas vraiment dignes du PSG
IL Y A 14 HEURES
Les stars du PSG n'arriveraient pas à répondre quand le match est basé sur le combat ou l'engagement. Samedi, ils ont en effet été incapables d'imposer leur jeu face à des Rémois totalement galvanisés par leur venue et réduits à dix à l'heure de jeu. En première période, les Parisiens ont été hors du coup et inoffensifs malgré la présence du quatuor Lucas-Pastore-Lavezzi-Ibrahimovic. Ils donnaient l'impression d'avoir la tête ailleurs. Pas pour Leo. D'après lui, ses protégés n'ont pas "choisi leur match". Mais ils n'ont tout simplement "pas encore la solution pour remporter ces matches".
Ce serait pourtant l'une des clefs pour la fin de saison parisienne. Leonardo, excluant qu'il pouvait y avoir des erreurs de casting, a ainsi répété à l'envi que ses troupes doivent "apprendre à évoluer dans ce contexte". Allant jusqu'à utiliser une comparaison entre les terrains de prédilection du crocodile et de l'ours pour tenter d'expliquer les soucis du PSG, il n'exclut pas de perdre le championnat. "Cela peut arriver, a-t-il avoué sur Infosport. On est là pour gagner le championnat. Mais l'année dernière aussi. On continue notre chemin. Là, je pense que c'est important de savoir comment gagner ce genre de matches".
Ligue des champions
29 blessures, 680 jours d'absence, 107 matches ratés : Verratti et Paris, le sursis permanent
IL Y A 14 HEURES
Ligue des champions
Réflexion et nonchalance assumée : pourquoi Messi marche autant pendant ses matches
IL Y A 14 HEURES