Sagnol a une autre lecture de l'expulsion de Poko

André Poko a incrusté ses crampons dans le genou de Marco Verratti lors de PSG-Bordeaux (3-0), l'expulsion est indiscutable. Sauf pour Willy Sagnol apparemment.
Si vous jugez que le carton rouge de Poko est mérité, on fait de la danse, du patinage, on reste tous debout. Le carton rouge à peine remis en poche, l'arbitre n'attendait qu'une chose, le ressortir pour nous. On aurait peut-être dû faire comme certains clubs et le PSG : se mettre autour de l'arbitre. On sait que certains y sont sensibles.
Ligue 1
Paris maîtrise enfin son sujet et ça pourrait bientôt tout changer
25/10/2014 À 21:46
Pour rappel, Willy Sagnol disait ça sur l’arbitrage cette semaine…

Blanc a la mémoire courte

Paris va mieux et Laurent Blanc fait mine de ne jamais s'être inquiété, même lorsque son équipe n'était que l'ombre d'elle-même.
La seule fois où on a été en difficulté, pour moi, depuis le début de la saison, ce sont les dernières minutes contre Monaco.

Courbis fait son autocritique

Rolland Courbis n'a pas aimé encaisser un but dans les dernières minutes à Reims (0-1). Et s'il n'a pas ménagé ses remplaçants, il prend sa part de responsabilité.
Les matches, pour nous, ne durent pas 90 minutes. J'aimerais bien être un entraîneur qui gagne à la 90e minute. On ne peut pas dire que je sois en grande forme concernant mes changements.

Rolland Courbis et Montpellier ont passé une sale soirée

Crédit: Panoramic

Dupraz charge son axe

Mensah et Mongongu ont passé une sale soirée face à Nantes. Mais ils ne s'attendaient peut-être pas à la seconde lame, celle de Pascal Dupraz qui les a descendus en règle face à la presse. 
Il faut également faire preuve de fierté de ne pas faire rire l'Europe entière sur les buts que nous encaissons. Je dois reconnaître que Michel Der Zakarian travaille mieux que moi, car je désespère maintenant de voir certains joueurs progresser, être constants, respirer le football qu'ils doivent pratiquer à leur postes. Je n'ai pas besoin de deux numéros dix en défense centrale, j'ai besoin de deux défenseurs centraux.

Ripoll en veut à l'arbitre

Lorient aurait pu bénéficier en fin de match d'un penalty pour un main de da Silva dans sa surface de réparation. A la place, les Merlus ont quitté la Normandie avec une défaite. Sylvain Ripoll ne digère pas.
Apparemment (l'arbitre) était sur le point de siffler, et il a renoncé, je ne sais pas trop pourquoi. Peut-être parce qu'il y avait déjà eu deux penalties. Mais bon, quand il y penalty, il y a penalty.
Ligue 1
Les Canaris ont pris leur envol et s'installent sur le podium
25/10/2014 À 19:55
Ligue 1
Le PSG a de la réserve et Bordeaux en a fait les frais
25/10/2014 À 16:56