Getty Images

A Rennes, il n'y a pas que Ben Arfa, Sarr ou Grenier : il y a aussi Bourigeaud et son pied magique

A Rennes, il n'y a pas que Ben Arfa, Sarr ou Grenier : il y a aussi Bourigeaud et son pied magique

Le 10/03/2019 à 22:53

LIGUE 1 – Trois jours après avoir frappé contre Arsenal, Benjamin Bourigeaud a remis ça contre Caen avec un beau coup franc (3-1). Le milieu de terrain du Stade Rennais confirme son retour en forme. Et redevient le joueur décisif qui avait guidé les Bretons en fin de saison passée. Mais la qualité de sa frappe ne résume pas ce joueur polyvalent.

Deux matches, deux coups de pattes et deux victoires 3 à 1 contre Arsenal et Caen ! La semaine de Benjamin Bourigeaud pourrait se résumer à ces deux frappes, elle serait déjà belle. Mais elle ne se limite pas ça. Loin de là. C'est cependant bien ces deux buts qui la subliment. Et confirment le retour au plus haut niveau de celui qui avait déjà grandement contribué à la qualification des Rouge et Noir en Coupe d'Europe la saison passée.

A force, Benjamin Bourigeaud va pouvoir faire une petite croix sur la pelouse du Roazhon Park. Jeudi, il avait enflammé le stade breton d'une frappe aussi limpide que pure en demi-volée pour égaliser face à Arsenal (1-1, 42e). Trois jours plus tard, il a remis ça. A peu près au même endroit. Là aussi pour relancer son équipe. Mais cette fois, il n'a pas eu besoin de se reprendre. Son coup franc a trouvé les filets sur une belle frappe enroulée au ras du sol (1-1, 39e). Là encore, il a permis à son équipe de filer vers un succès 3-1.

Sur le fond, ce n'est pas vraiment une surprise. La qualité de frappe du natif de Calais est connue dans l'Hexagone depuis quelques temps maintenant. C'est l'une des frappes les plus efficaces du championnat France. Elle est souvent chirurgicale. Et il n'oublie jamais d'essayer d'en profiter aux abords de la surface. A force, c'est même devenu une vraie force du Stade Rennais, qui se délecte de sa précision et de son efficacité dans le jeu ou sur coup de pied arrêté.

Benjamin Bourigeaud

Benjamin BourigeaudGetty Images

Ne pas oublier sa polyvalence et son volume

En 2017-2018 et notamment grâce à une fin de saison canon, Bourigeaud avait d’ailleurs fini dans le costume de meilleur passeur (6) et meilleur buteur du club rennais avec 10 réalisations. De quoi lancer idéalement son aventure bretonne. La confirmation s'est cependant fait un peu attendre. Durant cet exercice 2018-19, il n'a pas retrouvé son efficacité d'entrée. Le temps de trouver sa place peut-être dans cet effectif rennais où les responsabilités offensives sont plus partagées suite aux signatures notamment de Clément Grenier et Hatem Ben Arfa. Mais depuis l'arrivée de Julien Stephan sur le banc rennais, il est redevenu redoutable. Comme l'illustrent ces deux buts de la semaine.

Ces deux frappes ne doivent cependant pas faire oublier le reste. Et le reste, c'est son activité et sa polyvalence si précieuses sur le terrain. On ne le souligne pas forcément quand on évoque Bourigeaud tant il est tentant de louer l'élégance de ce patte droite. Mais il possède un beau volume de jeu. Si sa justesse technique a fait du bien face à Arsenal, on l'a ainsi vu aussi signer quelques retours défensifs clefs. Et il a remis cela ce dimanche en ne comptant pas ses efforts.

Sa polyvalence est un régal pour les Bretons. Aile gauche, aile droite, dans un milieu à trois ou à deux devant la défense, Bourigeaud est baladé un peu partout au fil des compos du Stade Rennais. Affûté, il ne semble pas en souffrir et répond aujourd’hui présent. Au grand bonheur de Julien Stephan qui l'alignera forcément à l'Emirates jeudi prochain. Reste à savoir à quelle place. Mais ça ne devrait pas lui poser problème.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0