Eurosport

La LFP choisit Hawk Eye pour son assistance vidéo à l'abitrage et pour la goal-line technology

Hawk Eye nouvel assistance vidéo à l'abitrage et pour la goal-line technology
Par Fabien Borne via AFP

Le 25/04/2018 à 20:35Mis à jour Le 25/04/2018 à 21:07

LIGUE 1 - La société Hawk Eye a été désignée comme prestataire pour exploiter le système d'assistance vidéo à l'abitrage (VAR) en Ligue 1 à compter de la saison prochaine et ce pour quatre saisons, a annoncé mercredi la LFP. Cette société s'occupera aussi sur la même période du "déploiement de la goal-line technology pour la même période", a précisé la LFP.

La LFP a un nouveau prestataire pour sa goal-line technology ! Et sans surprise, il s'agit de la société britannique Hawk Eye, leader du marché, qui succède à la société allemande Goal Control.

Hawk Eye remplace Goal Control

Déjà sous contrat avec la Premier League (pour la GLT seulement), la Serie A et la Bundesliga, Hawk Eye s'occupera aussi de l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) en France à partir de la saison prochaine, et ce pour quatre ans là aussi.

La décision d'utiliser cette aide à l'arbitrage avait été adoptée à l'unanimité par le Conseil d'administration de la LFP, en décembre dernier. "Je pense qu'il faut faire comme la plupart des pays développés et suivre le mouvement", avait alors plaidé le président de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas. "Au moins pour certaines actions, la vidéo est nécessaire".

Vidéo - Infantino : ''La VAR pour un football plus transparent et plus juste"

01:22

Pour rappel, la VAR ne peut être utilisée que dans quatre situations de jeu : après un but marqué, sur une situation de penalty, pour un carton rouge direct ou pour corriger une erreur d'identité d'un joueur sanctionné, a décidé l'IFAB, l'instance garante des lois du jeu du football.

Cette technologie sera utilisée lors de la prochaine Coupe du Monde en Russie et est d'ores et déjà en vigueur en Italie et Allemagne. Elle devrait l'être la saison prochaine en Espagne, mais pas en Angleterre où la Premier League a préféré temporiser, à l'instar de l'UEFA pour ses compétitions européennes.

0
0