Getty Images

Ligue 1 : Les droits TV vendus pour plus d'un milliard d'euros par saison sur la période 2020-2024

MediaPro rafle les droits TV, la Ligue 1 franchit le cap du milliard d'euros

Le 29/05/2018 à 18:51Mis à jour Le 29/05/2018 à 22:05

LIGUE 1 – La Ligue de Football Professionnel a rendu son verdict concernant l'attribution des droits télévisés de la Ligue 1 pour la période 2020-2024. Comme attendu, le cap du milliard a été dépassé, MediaPro ayant raflé les principaux lots. Coût total, 4,613 milliards d'euros. Soit 1,153 milliard par saison. Canal+ a, pour sa part, tout perdu.

Le cap symbolique a été franchi. Enfin. La Ligue 1 n'est toujours pas la Premier League ou la Liga, mais elle vaut désormais plus d'un milliard d'euros. Les droits TV domestiques de la période 2020-24 du championnat de France ont été attribués. Le montant ? 4,613 milliards d'euros au total, soit 1,153 milliard d'euros par saison, comme l'a annoncé la Ligue de Football Professionnel. MediaPro, groupe espagnol contrôlé par un fonds chinois, a raflé les principaux lots. Canal+ a totalement été écarté.

MediaPro, qui aurait l'intention de créer une chaine entièrement dédiée au football, s'est ainsi offert les lots 1, 2 et 4, qui comprennent les matches du vendredi soir (21h00), du samedi après-midi (17h00), du dimanche (13h00, 15h00 et 21h00), ainsi que les différents magazines liés à ces rencontres. BeIN Sports récupère le lot 3, qui comprend le match du samedi (21h00) ainsi que le magazine suivant. Les lots 5 et 7 n'ont pas encore été attribués, le prix de réserve n'ayant pas été atteint. Le lot 6, qui concerne les extraits en quasi-direct en digital, a été attribué à Free.

Des sous-licence à envisager ?

Selon l'AFP, qui cite des sources proches du dossier, certains diffuseurs traditionnels envisagent des accords de sous-licences avec les détenteurs majoritaires des droits pour récupérer au moins en partie certains lots. Didier Quillot a d'ailleurs précisé mardi que "Mediapro peut sous-licencier ou pas, c'est à sa discrétion car c'était prévu dans l'appel d'offres".

Neymar (Paris Saint-Germain)

Neymar (Paris Saint-Germain)Getty Images

Cependant, "ce qui nous a été remis de la part de Mediapro, c'est le projet d'une chaîne éditoriale avec de nombreux matches et c'est pourquoi ils ont fait des offres sur de nombreux lots". Directeur du développement économique de la LFP, Mathieu Ficot a précisé que "si un attributaire des droits souhaite sous-licencier, il ne peut le faire qu'à un seul sous-licencié, pour deux saisons minimum et sous-licencier le lot dans son entièreté". Suffisant, selon la LFP, pour éviter les turpitudes du championnat italien.

Période Coût des droits TV de la Ligue 1
2008-2012 668 millions d'euros par an
2012-2016 607 millions d'euros par an
2016-2020 726 millions d'euros par an
2020-2024 1,153 milliard d'euros par an

Voilà comment la LFP a augmenté "significativement" le montant des droits, pour une augmentation globale de 60%. Pour la période 2016-2020, les droits TV pour la Ligue 1 avaient plafonné à 762 millions d'euros par an. A titre de comparaison, la Premier League s'est vendue pour 2,3 milliards d'euros par an, et LaLiga vise désormais 1,3 milliard d'euros par an pour les trois prochaines saisons. Le championnat d'élite français a donc comblé une partie de son retard sur ses principaux rivaux européens. Et, cette fois c'est une certitude : il y a bien eu un effet Neymar.

0
0