Quel bilan tirez-vous du mercato des Verts ?
D.R. : C'est une énorme satisfaction puisqu'on a fait ce qu'on avait annoncé. Ce mercato est même allé au-delà de nos espérances. Vu la situation et vu les tensions de la fin d'année dernière, il fallait rectifier le tir. On voulait trois joueurs, si possible internationaux, qui connaissaient bien la Ligue 1, on les a. C'est un travail d'équipe. Jean-Louis Gasset a été un élément moteur grâce à sa relation directe avec les joueurs, David Wantier a activé ses réseaux et le trio Roland Romeyer, Bernard Caïazzo et Frédéric Paquet ont suivi le sportif.
Ligue 1
L’élastique de la discorde : Moreno a vu qu'il avait du boulot à l'ASM
01/01/2020 À 10:50
C'est un mercato commando avec un prêt sans option d'achat (Ntep) ou des contrats très courts (Debuchy a signé six mois).
D.R. : C'est exactement ça. Nous étions en état d'urgence vu la situation dans laquelle nous étions. L'équipe manquait de sérénité et, honnêtement, ça faisait peur. Nous n'avons pas envisagé l'avenir lointain. Avec ce mercato, nous sommes dans l'urgence. Evidemment, il y aura un gros travail à faire au prochain mercato et on veut s'appuyer sur la formation. Nos U17 dominent leur championnat, c'est un excellent signe.
Comment avez-vous pu attirer autant d'internationaux dans une situation aussi délicate sportivement ?
D.R. : Ce n'est pas un hasard. Bien sûr, Jean-Louis Gasset a eu un rôle crucial. Mais ce mercato confirme que le club conserve une certaine aura. Nous voulions des leaders et de l'expérience car l'équipe en manquait.

Transferts - Gasset : "Debuchy va nous apporter de la sérénité"

Avec les départs d'Alexander Soderlund et Loïs Diony, Robert Beric est le seul avant-centre de l'effectif. N'est-ce pas très risqué ?
D.R. : Bien sûr, on y a pensé. Mais on a des joueurs qui peuvent jouer dans l'axe comme Bamba et Hamouma ou des jeunes qui poussent derrière. Et puis, on compte beaucoup sur Robert et nous n'avons plus qu'une compétition à jouer. Nous n'avons plus que 15 matches devant nous.
Au-delà des arrivées, vous avez réussi dégraisser l'effectif.
D.R. : C'était important d'alléger la masse salariale et nous avions trop de joueurs pour disputer seulement la Ligue 1. Florentin Pogba n'avait plus que six mois de contrat et Leo Lacroix voulait du temps de jeu pour avoir une chance de jouer la Coupe du monde avec la Suisse.
Jonathan Bamba arrive en fin de contrat en juin. Où en sont les discussions pour sa prolongation ?
D.R. : Les discussions ne sont pas coupées, l'idée c'est de le garder. Aujourd'hui, je ne suis ni optimiste ni pessimiste sur ce dossier.

Jonathan Bamba

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Quiz - Pouvez-vous citer tous les clubs champions de France en 5 minutes ?
07/08/2019 À 08:45
Ligue 1
Quiz - Pouvez-vous citer les 20 derniers meilleurs buteurs de L1 en 4 minutes ?
06/08/2019 À 06:21