Getty Images

Kylian Mbappé donne la victoire à un PSG très solide, face à un Saint-Etienne peu ambitieux (0-1)

Paris, c'est coriace

Le 17/02/2019 à 22:57Mis à jour Le 17/02/2019 à 23:30

LIGUE 1 - Paris a bien vécu sa grosse semaine. Cinq jours après sa victoire sur la pelouse de Manchester United en 8e de finale aller de Ligue des champions, le Paris Saint-Germain s'est imposé sur la pelouse de l'AS Saint-Etienne (0-1), dimanche soir, en clôture de la 25e journée. Sérieux, Paris s'en est remis à un magnifique but de Kylian Mbappé (73e) pour frustrer des verts trop peu ambitieux.

D'un éclair, Kylian Mbappé a réglé l'affaire. Gêné par une équipe stéphanoise bien en place, mais trop frileuse offensivement, le Paris Saint-Germain s'en est remis à son génie français pour s'imposer à Geoffroy-Guichard dimanche soir (0-1), en clôture de la 25e journée de Ligue 1.

Malgré les absences, le club francilien est parvenu à enchaîner après sa victoire de prestige à Old Trafford mardi dernier face à Manchester United (0-2). De son côté, l'ASSE a concédé sa deuxième défaite de la saison à domicile. Conséquence : le club du Forez a cédé la 4e place à l'OM.

Comme s'il ne lui suffisait pas d'avoir inscrit un but crucial sur la pelouse de Manchester United, Kylian Mbappé a récidivé dimanche - cette fois d'une superbe volée du droit (0-1, 73e) - pour offrir le succès au PSG dans le Chaudron. Histoire de devenir le premier Tricolore à compter un total de 18 buts après 19 rencontres de championnat de France depuis 45 ans. Depuis la blessure de Neymar, l'international français a inscrit trois buts et délivré trois passes décisives en cinq matchs. Un vrai leader.

Ruffier décisif puis coupable

Et il fallait bien un petit exploit du champion du monde, très bien servi par Dani Alves à la 73e minute, pour débloquer une rencontre bien verrouillée. Après une première période très pauvre en situations et en duels, les débats se sont quelque peu animés dans le second acte. Les Verts se sont créés leur seule grosse occasion de la rencontre sur un centre de Romain Hamouma mal négocié par Gabriel Silva à bout portant (62e). Quelques minutes plus tôt, Julian Draxler avait obligé Stéphane Ruffier à une superbe parade (55e). Un Ruffier coupable d'une mauvaise relance sur le seul but de la rencontre…

Pour le reste, hormis sur une frappe trop croisée d'Angel Di Maria (67e), les hommes de Jean-Louis Gasset ont bien contenu leur adversaire. Juan Bernat - utilisé comme relayeur - et Moussa Diaby ont d'abord été remuants, avant d'être bien contenus par la défense stéphanoise. Leandro Paredes, lui, a paru bien seul dans l'entrejeu pour sa première titularisation dans l'élite. Bref, Paris avait des airs d'équipe prenable dimanche, tant les pertes de balle se sont multipliées.

Mais le tort du cinquième de Ligue 1 aura été son manque d'ambition. Les efforts des généreux Romain Hamouma, Wahbi Khazri et Rémy Cabella ont été vains, tant il a manqué de présence dans l'axe. Sur le banc au coup d'envoi, Loïs Diony et Robert Beric ont manqué. Leurs entrées n'ont finalement rien changé. Et au final, l'ASSE n'a plus gagné en Ligue 1 contre le PSG depuis 10 ans… Cela commence à faire beaucoup.

Kevin Monnet-Paquet vert de rage lors de Saint-Etienne-PSG / Ligue 1
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0