Getty Images

Le PSG domine Nîmes (3-0) avec un doublé de Kylian Mbappé

Mbappé était encore là pour régaler

Le 23/02/2019 à 18:53Mis à jour Le 23/02/2019 à 22:48

LIGUE 1 - Le PSG a mis du temps pour traduire sa domination au tableau d'affichage, samedi face à Nîmes (3-0), lors de la 26e journée du championnat. Kylian Mbappé a notamment manqué de réussite avant de signer un doublé qui lui permet de dépasser le cap des 50 buts en L1.

Les adversaires défilent, mais la correction est toujours la même pour les adversaires du PSG au Parc des Princes. Le club de la capitale a acquis son 14e succès de la saison sur sa pelouse en championnat, face à Nîmes (3-0) au terme d'une prestation d'abord terne, puis fulgurante tout au long de la seconde période. Forcément, Kylian Mbappé a encore fait passer une sale soirée à la défense adverse, et inscrit ses 50e et 51 buts en Ligue 1 en carrière, pour donner 17 points d'avance au PSG sur Lille.

Après deux victoires consécutives, Nîmes avait fait un grand pas vers le maintien et venait donc sans complexe au Parc des Princes, forteresse imprenable depuis le début de saison. Après avoir bousculé le champion de France en titre au match aller (perdu 4-2), les Crocodiles ont récidivé en début de partie. Ils ont pressé haut leurs adversaires, joué vers l'avant, et cela a failli marcher. Téji Savanier a fait passer un premier frisson dans la défense parisienne d'une frappe plein axe (11e), avant qu'Anthony Briançon ne manque de peu le cadre de la tête sur corner (20e).

Vidéo - Tuchel explique par de la fatigue le manque de précision de Mbappé

01:12

Mbappé, toujours plus rapide

Comme souvent en mode diesel, Paris n'a tiré qu'une fois lors de la première demi-heure- une rareté à domicile -mais Layvin Kurzawa, titulaire pour la 2e fois de la semaine, a manqué le cadre dans la surface (12e). Puis les locaux ont appuyé sur l'accélérateur, et les vagues se sont succédées sur la surface nîmoise. Paul Bernardoni a effectué une grosse parade, seul face à Mbappé (33e), qui a vu l'arbitre lui refuser deux buts par la suite, pour un hors-jeu (39e) et une main (45e+1). Mais la frustration parisienne est restée relative, car Christopher Nkunku - excellent ce samedi - avait fait le plus dur auparavant (1-0, 40e).

Christopher Nkunku buteur lors de PSG - Nîmes en Ligue 1 le 23 février 2019

La deuxième période s'est résumée en un long attaque-défense, avec une équipe nîmoise repliée dans son camp, étouffée par le pressing et l'envie parisienne. Mbappé a cherché a marqué pour le 4e match de suite, mais il a très longtemps manqué de précision (53e, 55e, 60e), avant de se libérer sur un déboulé de Bernat côté gauche (2-0, 69e).

Vidéo - Blaquart : ''On parle du jeu offensif du PSG, mais ils sont tellement forts à la récupération !"

03:10

Puis, alors que les Nîmois se sont peu à peu remis à attaquer le but d'Alphonse Aréola (87e, 89e), ils se sont fait punir sur un ultime contre conclu par Mbappé (3-0, 89e). Le 22e but en 20 matches de championnat pour la pépite tricolore, qui continue d'écraser la Ligue 1. Grâce à cette sixième victoire consécutive, Paris creuse un peu plus l'écart en tête du classement. Le prochain adversaire du club qatari au Parc, Manchester United, peut trembler.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0