L’ESTAC reprend l’ascenseur, direction la Ligue 1. Les Troyens, qui comptent parmi les spécialistes du bond de l’élite à son antichambre, et vice-versa, depuis une dizaine d’années, ont validé leur ticket ce samedi, à l’issue d’un succès 2-0 face à Dunkerque. Une victoire acquise dans le cadre de la 37e journée qui leur assure au passage le titre de champion de Ligue 2.
Troyes avait quitté la première division en 2017-2018, à l’issue d’un exercice achevé à la 19e place. Sur le podium de L2 dès la saison suivante, les Troyens avaient été éliminés aux portes du barrage d’accession par Lens. Puis en 2020, ils étaient 4es et donc en course pour cette même phase finale permettant d’aboutir à l’élite, quand la saison a été arrêtée et cette opportunité annulée, en raison de la crise sanitaire.
Ligue 2
Vainqueur de Châteauroux, Clermont reste 2e de Ligue 2 et s'assure une place en play-offs
26/04/2021 À 21:47
Cette fois-ci, l’ESTAC a trouvé le meilleur moyen d’éviter une déception de ce genre, en s’installant sur le trône de la Ligue 2. Les Troyens de Laurent Batlles n’ont pas quitté l’une des deux premières positions depuis la 12e journée, et c’est donc assez logiquement qu’ils foncent en L1. Alimani Gory et Dylan Saint-Louis sont les deux buteurs qui ont parachevé la remontée troyenne, samedi. Ce fauteuil de leader, l'Estac s'y est cramponnée sur la base d'un 3-4-3, système audacieux mais risqué, qui a permis aux coéquipiers de Jimmy Giraudon de faire la course en tête et d'engranger au fil des journées une belle avance.
Les joueurs ont adhéré au projet
L'homme de cette remontée a été Laurent Battles. Le jeune technicien, très moderne dans son approche, a réussi à emmener ses hommes avec lui, tout en produisant un football attractif. "C'est pas facile pour moi de parler, la saison a été dure. En deux ans le groupe a énormément progressé, les joueurs ont adhéré au projet. (en larmes) Nos meilleurs joueurs jouent blessés depuis deux mois, ce n'est pas facile, ils ont donné énormément, ils ont été extraordinaires, je ne pouvais pas penser qu'ils pourraient élever leur niveau comme ça...Les émotions, en tant que joueur, vous les vivez différemment, presque de manière individuelle. Là, je le vis pour tout un club, tout un staff, pour les joueurs. Il y a tout un travail derrière", a-t-il réagi après la encontre, pris par l'émotion.
Des options tactiques portées par un groupe sans star, mais avec une ossature de joueurs sûrs et talentueux : Yoann Touzghar (34 ans et 3e buteur de L2), Florian Tardieu, le pilier du milieu de terrain, Gauthier Gallon, le gardien... Un collectif qui a pris son envol dès la 5e journée, point de départ d'une série de douze matches sans défaite, pour prendre les commandes du Championnat en décembre 2020, après un succès face au Paris FC.
"On ne se rend pas trop compte de ce qu'on a réalisé. On a fait quelque chose d'extraordinaire, on vit un moment unique. On est tous comme des frères, il y a une ambiance incroyable dans le groupe", a réagi Gauthier Gallon. "On a vécu des moments de dingue cette saison et, dans les moments moins bien, on a vu notre force collective. Je suis fier d'être champion de France de Ligue 2, c'est une revanche magnifique (en 2019 il n'avait pas été conservé par Nîmes, son club formateur, pour jouer en L1, ndlr)."
Malgré un léger trou d'air en mars 2021, illustré par une cinglante défaite 5-1 à domicile contre Nancy, Troyes a redressé la situation, puisant dans son groupe renforcé au mercato hivernal par l'arrivée du Lorientais Umut Bozok et le retour au club de Karim Azamoum.

Une saison exceptionnelle née d'une frustration

La montée de Troyes a pris racine dans une déception, celle qui a suivi l'arrêt des championnats la saison dernière à cause de la pandémie de Covid-19. Il y a un an, Troyes était un barragiste frustré. Battles a donc motivé ses troupes pour franchir la marche supplémentaire et de transformation un coup du sort en force.
"Il ne fallait pas qu'on soit frustré que le championnat se soit arrêté la saison dernière, j'avais dit aux joueurs qu'il fallait montrer qu'on pouvait faire encore mieux", a ajouté Battles. "Dans le jeu, on a été meilleur que l'année dernière. C'est une très très belle saison. Ce sont des larmes de bonheur, après une saison longue où avec le covid on ne savait jamais quel joueur serait disponible..."
Ligue 2
Troyes se rapproche de la Ligue 1, Auxerre double le Paris FC
25/04/2021 À 00:53
Ligue 2
Troyes conforte sa place de leader, Toulouse nouveau dauphin
17/04/2021 À 20:49