Lamine Gassama n'a pas dû passer une bonne nuit. Pour sa première titularisation en Ligue des Champions, le jeune défenseur lyonnais a en effet vécu un véritable cauchemar. Celui-ci porte un nom: Franck Ribéry. L'ancien Marseillais était attendu pour son premier match en France sous le maillot du Bayern Munich. Comme souvent, le Nordiste a répondu présent pour ce grand rendez-vous, démontrant au passage à quel point le club bavarois dépend de lui dans son animation offensive. Passeur décisif sur les deux buts de Miroslav Klose, le milieu offensif des Bleus a également inscrit son premier but en Ligue des Champions. Et il a éclaboussé la rencontre de toute sa classe pendant 90 minutes.
Si Ribéry s'est autant amusé, c'est d'abord grâce à la fébrilité de l'inexpérimentée défense lyonnaise, décimée par les blessures de François Clerc et d'Anthony Réveillère et par la suspension de Cris. "Kaiser Franck" a d'abord profité d'une énorme mésentente entre Jérémy Toulalan et Jean II Makoun pour servir Klose en position idéale. Servi dans le dos de Gassama par Luca Toni, il a ensuite faussé compagnie à l'arrière droit rhodanien pour s'en aller inscrire le deuxième but d'un intérieur du pied. Enfin, au terme d'une remarquable action collective, il a délivré une nouvelle offrande à Klose, abandonné par Fabio Grosso, pour la troisième réalisation du club bavarois.
Et en plus, il défend
Ligue des champions
Lyon se réveille trop tard
11/12/2008 À 06:00
Ribéry décisif, mais pas seulement. Le Français a aussi assuré le spectacle pendant 90 minutes. Sur son côté gauche, il a littéralement martyrisé Gassama à coups d'appels, de contre-appels, de dribbles courts, de dribbles longs, de contrepieds... Le "Ch'ti" a montré toute l'étendue de son répertoire au jeune défenseur de l'OL, aux abois jusqu'à sa sortie un peu après l'heure de jeu. Mais "Kaiser Franck" ne s'est pas montré seulement quand son équipe attaquait. Le Bayern a aussi pu compter sur sa faculté à garder le ballon et son respect des consignes défensives au moment de prendre Sidney Govou au marquage quand l'OL poussait en fin de match.
Au final, l'ancien chouchou du Vélodrome, meilleur passeur de la première phase de la Ligue des Champions (5), a signé une performance de classe mondiale qui n'a pas laissé le public de Gerland insensible, puisqu'il a été largement applaudi à sa sortie du match. "Des spectateurs de Gerland m'ont applaudi? Je suis content, ça fait plaisir, ça prouve que mine de rien, si je joue au Bayern Munich, les gens n'ont pas oublié que je suis Français, et quand je joue pour l'équipe de France ils sont tous derrière l'équipe de France. Pour mon premier en match en France avec le Bayern, c'est une réussite, j'ai eu la chance de marquer, ça fait du bien", a déclaré l'artiste au terme d'un récital que le pauvre Gassama n'est pas prêt d'oublier.
Ligue des champions
Ribéry : "Ce n'est pas évident pour eux"
10/12/2008 À 23:11
Transferts
Les 8 infos mercato qui vous échappé vendredi
19/03/2021 À 17:59