S'il est redevenu un grand d'Angleterre, Manchester City a encore du travail avant de rejoindre le gratin européen. Car les saisons se suivent et semblent bien parties pour se ressembler du côté des Citizens, derniers du groupe D à l'issue des matches aller. Après avoir mené 1-0, ils ont sombré en seconde période sur le terrain de l'Ajax où les jeunes pousses ont été plus que décomplexées (3-1). Le premier but de Samir Nasri, sur l'un de ses tout premiers ballons touchés, s'était déjà apparenté à une anomalie tant le champion d'Angleterre avait été inexistant dans le jeu jusque-là (0-1, 22e). Dans un match parti sur un faux rythme, la bande à Frank de Boer avait mis plus de coeur à l'ouvrage. Mais le réalisme avait choisi son camp.

En quête de point dans cette Ligue des champions alors que leurs adversaires n'en comptaient qu'un seul, les Ajacides jouaient leur survie dans la compétition. "Nous n'avons rien à perdre", clamait Siem de Jong avant le match. Et le capitaine a montré la voie avec l'aide de la défense mancunienne. Car si City peine à trouver la cadence sur la scène européenne après son élimination sans gloire au premier tour l'an dernier, elle ne remerciera pas sa ligne arrière. Pour le cinquième match consécutif, Kompany et les siens ont encaissé au moins un but, record européen pour le club. Par deux fois, la défense a fait preuve d'un sérieux laxisme. De Jong reprenait victorieusement un centre de Van Rhijn au milieu de toute l'arrière-garde des Citizens (1-1, 45e) avant que Moisander, oublié sur un corner, ne donne l'avantage de la tête aux siens, contre le cours du jeu (2-1, 57e). Le dernier but d'Eriksen, auteur d'un match énorme, venait compléter la panoplie des lacunes défensives de City. Le Danois embarquait tout le monde sur ses dribbles avant de voir sa frappe déviée par Richards, puis Clichy (3-1, 69e).

Ligue des champions
Après la Liga et la C1, Messi devient la référence en Europe
10/12/2014 À 20:20

Sauveur face à Dortmund (1-1), Hart n'a cette fois pas suffi pour éviter le naufrage de City, incapable de tromper un Vermeer impeccable malgré le quatuor Aguero-Balotelli-Dzeko-Tevez pour finir le match. Grâce à ce succès, l'Ajax se relance dans le groupe D, mené par Dortmund qui a battu le Real Madrid (2-1). Les Mancuniens sont bons derniers avec un tout petit point et très près de la sortie.