Getty Images

Juve - Real Madrid et Liverpool - Manchester City en têtes d'affiche pour les quarts

Un remake entre la Juve et le Real, un duel fratricide entre Liverpool et City

Le 16/03/2018 à 12:20Mis à jour Le 16/03/2018 à 12:53

LIGUE DES CHAMPIONS - Il y aura un remake de la dernière finale de la C1 en quart de finale. La Juventus et le Real Madrid vont se retrouver à ce stade de la compétition pour ce qui constituera la principale affiche des quarts. Liverpool et Manchester City vont eux s'affronter dans un duel entre clubs anglais. Séville sera opposé au Bayern Munich alors que Barcelone sera aux prises avec la Roma.

Un quart aux allures de finale. Juventus Turin – Real Madrid, l'affiche de ces quarts de finale (aller le 3 avril, retour le 11), présentera un remake du 3 juin dernier à Cardiff où les Merengues avaient décroché leur troisième Ligue des champions en quatre ans au terme d'un match maîtrisé (1-4). Impressionnants face au PSG, les coéquipiers de Ronaldo ne sont décidément pas épargnés par le tirage au sort cette année en C1.

Ce n'est pas le cas du FC Barcelone et du Bayern Munich, les deux autres grands favoris à la victoire finale. Les Catalans ont hérité de l'AS Rome, qui n'a plus atteint ce niveau depuis dix ans, alors que les Bavarois affronteront le FC Séville de Ben Yedder, Lenglet et Nzonzi, tombeur de Manchester United en 8e. La dernière affiche proposera un duel 100% britannique entre Liverpool et Manchester City.

Le Real Madrid ne rappellera pas que des mauvais souvenirs à la Juventus. En 2015, dans une double confrontation très serrée (2-1, 1-1), les Transalpins étaient venus à bout de la bande à Ronaldo grâce à un excellent Morata. Ils dominent d'ailleurs les confrontations directes entre les deux clubs (trois victoires italiennes, deux matches nuls et deux victoires espagnoles). La Juve pourra notamment compter sur un Paulo Dybala en pleine bourre et ardemment courtisé par… le Real pour la saison prochaine.

Liverpool - City : feu d'artifice en perspective

Liverpool – Manchester City promet un festival de buts entre deux formations portées vers l'avant. Agüero, Sterling, Sané, Bernardo Silva, Salah, Firmino, Sané : ce quart promet un feu d'artifice. Mais entre les deux équipes, l'une prend moins de buts que l'autre. Voilà pourquoi City, un peu plus rigoureux que les Reds, part avec la faveur des pronostics. Même si les Citizens avaient perdu leur invincibilité (22 matches sans défaite) en Premier League le 14 janvier dernier à Anfield (4-3) après un match aller à sens unique (5-0). Une certitude : il y aura un club anglais en demi-finale.

Le Bayern et Barcelone auront aussi cette ambition, comme chaque année. La tâche semble plus aisée pour les deux mastodontes du football européen que pour le Real. Impressionnants depuis le départ d'Ancelotti, les coéquipiers de Coman, Ribéry et Tolisso affronteront des Sévillans qui n'ont plus atteint pareil stade de la compétition depuis soixante ans. Certes, ils ont sorti Manchester United au tour précédent mais le Bayern promet une opposition autrement plus rigoureuse et solide.

La tâche sera au moins aussi compliquée pour l'AS Rome. Les Italiens ont pu le constater en phase de poules en 2015 avec un match au Camp Nou en forme d'immense correction (6-1). Mauvaise nouvelle pour eux, Messi marche sur l'eau en ce moment. Chelsea vient d'en faire les frais. Et on voit mal les Romains maîtrisés le génial Argentin.

0
0