Getty Images

PSG-Naples : Paris ne doit pas sacrifier Edinson Cavani

Paris ne doit pas sacrifier Cavani

Le 24/10/2018 à 13:15Mis à jour Le 24/10/2018 à 19:02

LIGUE DES CHAMPIONS - L'avenir d'Edinson Cavani au PSG s'inscrit en pointillé. L'été prochain, le club de la capitale pourrait avoir des raisons de se séparer de son buteur uruguayen, dans l'ombre de Neymar et Kylian Mbappé et en fin de contrat en 2020. Ce serait une erreur.

Sa vie à Paris n'a jamais été un long fleuve tranquille. Edinson Cavani n'est pourtant pas du genre compliqué. Mais il n'y a rien eu de facile pour lui. Jouer sur le côté pour laisser toute la lumière à Zlatan Ibrahimovic, porter Paris à bout de bras après le départ du Suédois, puis retourner dans l'ombre de Neymar et Kylian Mbappé. L'Uruguayen a tout accepté, ravalant ses frustrations sans broncher. Ce contexte ne l'a pas empêché de devenir le meilleur buteur de l'histoire du PSG. Cela résume sa qualité de buteur et sa mentalité de gagneur. Cavani, ce n'est vraiment pas n'importe qui.

C'est le Matador. Plus qu'un joueur, un homme en or. Un homme à la croisée des chemins. Son contrat avec le PSG expire en 2020. Une situation qui laisse deux options pour les dirigeants parisiens : le prolonger ou le transférer l'été prochain. Cavani aura alors 32 ans. Même à un âge déjà avancé, il jouit encore d'une cote très solide. A Paris, il s'est affirmé comme l'un des tous meilleurs avant-centres du monde. Si Paris souhaitait le vendre, il ne manquerait certainement pas d'acquéreurs et pourrait en tirer un bon prix. D'un point de vue économique, son transfert aurait du sens.

Vidéo - Guérin : "Cavani doit souffrir d'être exclu de l'animation offensive du PSG"

04:35

D'un point de vue technique, aussi. Le sens de l'histoire, c'est certainement de voir à terme Kylian Mbappé endosser le costume d'attaquant de pointe au PSG. Et d'exploiter pleinement sa relation technique avec Neymar. Le Français et le Brésilien passent leur temps à se chercher sur le terrain. Celui qui en fait les frais, c'est Cavani. El Matador doit se contenter des miettes. Il le fait remarquablement bien. Ses statistiques n'ont pas fléchi en ce début de saison (6 buts en 8 matches toutes compétitions confondues). Alors qu'il ne voit que très peu le ballon.

Le goût du sacrifice

Paris a des raisons de se séparer de Cavani. De le sacrifier pour se tourner vers un profil différent, comme un joueur capable d'animer le côté droit, et faire ainsi place nette au développement de Mbappé dans l'axe. Tout le monde peut y trouver son compte. Même l'Uruguayen. Un dernier défi à ce stade de sa carrière a de quoi le tenter. Surtout s'il se sent mal considéré au PSG. Il trouvera facilement un club pour lui offrir toute la reconnaissance qu'il mérite. A Paris, il a surtout celle d'un public qui avait parfois tendance à le bouder par le passé. Et dont il a gagné le cœur à tout jamais.

Vidéo - Neymar l'admet : ''À Liverpool, on a eu du mal à se trouver avec Cavani''

00:52

L'histoire serait ironique. Sacrifier le joueur de l'effectif qui a certainement consenti les plus de sacrifices pour le club. Au moment de dresser les divas sur un piédestal, c'est souvent le Matador qui a trinqué. Au moment de faire des courses vers l'arrière pour prêter main forte à sa défense, c'est souvent le Matador qui s'y est collé. Même quand il venait de faire un appel dans le vide. Cavani a ce goût du sacrifice. Ces valeurs si précieuses qui font parfois terriblement défaut au PSG, c'est encore l'Uruguayen qui les incarne le mieux. Encore et toujours.

Paris ne doit pas se tromper. Cavani n'est pas la figure de proue de son projet. Il n'est pas Neymar ou Mbappé. Mais cela ne le rend pas moins indispensable. La chance du PSG ne s'arrête pas à posséder les deux attaquants les mieux placés pour reprendre le flambeau derrière Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. C'est aussi d'avoir l'Uruguayen comme troisième homme dans cette attaque. Il y a trop peu de joueurs comme Cavani. C'est une plus-value monumentale dans une équipe. Et plutôt que de le sacrifier, Paris devrait songer à lui donner enfin la place qu'il mérite.

Vidéo - Tuchel : "Pour Cavani, le but va arriver"

01:10
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0