N’ayons pas peur des mots : en s’imposant 3-2 sur la pelouse du Bayern Munich mercredi dernier, lors du quart de finale aller de la Ligue des champions, le PSG a réalisé un exploit. Un petit exploit puisque Paris n’a fait que la moitié du chemin et va devoir livrer une prestation exemplaire au Parc des Princes mardi pour valider son ticket pour le dernier carré. Mais un exploit tout de même, surtout quand on sait que les Parisiens avaient fait le voyage à Munich sans de nombreux titulaires, surtout au milieu de terrain.

Le paradoxe Neymar : "En C1, il est dans l'efficacité, en L1, il est dans la facilité"

Parmi eux, Marco Verratti. Testé positif au coronavirus cinq jours avant le match, l’Italien était donc forfait pour la manche aller. Une absence de taille pour Paris, tant le milieu de terrain est précieux dans l’entrejeu par ses qualités techniques et son excellent jeu de passe. Sans lui, le PSG s’en est sorti un peu miraculeusement à Munich. Mais Mauricio Pochettino et son staff sont sans doute ravis de savoir que l’Italien est disponible pour le match retour face au Bayern.
Ballon d'Or
La septième merveille de Messi
IL Y A 17 HEURES

Des qualités qui ont manqué à l’aller

Mardi, au Parc des Princes, Paris ne devra pas faire la même erreur que contre Barcelone le 10 mars dernier. Navas, qui a une nouvelle fois prouvé en terre bavaroise qu’il se plaçait parmi les meilleurs gardiens au monde, ne pourra pas réitérer infiniment ses exploits sur sa ligne. Le directeur sportif du PSG Leonardo l’avait d’ailleurs lui-même concédé au micro de Sky Italia, mercredi, après la victoire parisienne à Munich : "Il manque le retour maintenant. Nous devons aborder le match retour différemment, pour savoir mieux le gérer que lorsque nous avons rencontré Barcelone."
Contre Barcelone au retour, et surtout contre Munich lors du quart de finale aller, Paris a subi. Beaucoup trop subi. Pour moins souffrir mardi, le PSG va devoir un peu plus maîtriser le ballon et mieux gérer ses sorties de balle qu’en Bavière. Sans Verratti, les hommes de Pochettino se sont débarrassés trop vite des ballons, et ont eu beaucoup de mal à le conserver. Deux choses que le milieu de terrain italien gère à merveille. Dans l’entrejeu, il pourrait faire beaucoup de bien aux Parisiens mardi si son état de forme physique lui permet de jouer.

"Au Parc des Princes, le PSG ne pourra pas se permettre le même scenario"

S’inspirer du match aller face à Barcelone

La qualité de passe du "Hibou" sera également la bienvenue pour Paris. Les contre-attaques dévastatrices du PSG lors du match aller ont été rendues possibles par des passes précises, données dans le bon tempo et dans la verticalité par des joueurs comme Neymar, Di Maria ou encore Draxler. Elles le seront encore plus mardi si Marco Verratti s’invite dans le onze parisien, tant son jeu de passe est souvent juste.
Un autre joueur fera son retour dans l’entrejeu mardi : Leandro Paredes. L’Argentin était suspendu mercredi dernier. Lors du huitième de finale aller à Barcelone, il avait formé un magnifique duo au milieu de terrain avec Marco Verratti. Les deux hommes avaient fluidifié le jeu et les sorties de balles parisiennes jusqu’à la sortie de l’Italien. S’ils sont alignés ensemble mardi soir face au Bayern, ils seraient bien inspirés de réitérer leur prestation du Camp Nou il y a deux mois.

Verratti sera là… mais dans quel état ?

Un doute subsiste donc sur l’état de forme physique de Marco Verratti. Le milieu de terrain italien sort d’une période d’isolement d’une semaine, et n’a repris l’entraînement avec le groupe que dimanche, soit à deux jours de la rencontre. Le dernier match officiel disputé par le joueur remonte au 28 mars dernier. C’était avec la sélection italienne, face à la Lituanie.
Mais le numéro 6 est tellement précieux pour le Paris Saint-Germain que Mauricio Pochettino devrait, sans doute, faire appel à lui dès le début de la rencontre. Sur une pelouse qu’il foule depuis 2012, le petit "Hibou" aura, mardi soir, une occasion en or de briller et de permettre aux siens d’accéder au dernier carré. A lui d’en faire bon usage.

Marco Verratti face au PSG

Crédit: Getty Images

Transferts
Les 6 infos mercato qui vous ont échappé lundi
IL Y A 21 HEURES
Ligue 1
90 minutes, un tampon et des promesses : Ramos, première alléchante
HIER À 16:51