Le Real Madrid et l'UEFA ne vont pas se réconcilier cette semaine. C'est même tout l'inverse. Il y avait déjà sur la table le projet de Super Ligue européenne, qui est encore un sujet avec la Maison Blanche. Si neuf des clubs dissidents ont officiellement quitté le projet, le Real reste en effet attaché à cette idée d'un championnat quasi fermé et voué à supplanter la Ligue des champions. Et maintenant, il y a cette histoire de tirage au sort que le club merengue n'a pas du tout goûtée. Et c'est un doux euphémisme.
Ce lundi soir, les Merengue se sentent floués. Lors du premier tirage, le Real Madrid avait hérité du Benfica Lisbonne. Finalement, les Madrilènes se retrouvent avec le PSG, demi-finaliste de la Ligue des champions 2021 et finaliste 2020. Et ça ne plaît pas à tout le monde dans la capitale espagnole. "C'est surprenant, regrettable et difficile de comprendre ce qui s'est passé pendant le tirage", s'est agacé au micro de la chaîne du Real, le directeur des relations institutionnelles du club madrilène.
Ligue des champions
Les clubs étrangers en France devront "en principe" respecter le pass vaccinal
HIER À 17:07

Un "scandale", une "honte"

Avant même le début du second tirage et de se retrouver face aux Parisiens, le club aux 13 victoires en C1 était d'ailleurs déjà monté au créneau, sans avoir peur de manquer un peu de respect aux Portugais. Selon la radio toujours bien informée Cadena Ser, la Maison Blanche avait protesté auprès de l'UEFA, criant "au scandale" alors que des rumeurs annonçaient l'intention de l'instance d'effectuer à nouveau le tirage après qu'une "erreur manifeste" a été commise.
Pour le Real Madrid, le tirage ne devait en fait pas être annulé intégralement et recommencer à zéro. Car l'erreur a eu lieu après que le sort l'a placé contre le Benfica. Mais le club merengue n'a pas été entendu. Dire que les coéquipiers de Karim Benzema ont été moins bien servis la deuxième fois avec une confrontation face à Kylian Mbappé, Lionel Messi, Neymar and co n'est pas forcément faire injure à Benfica. "Une honte", ont lancé des sources du club citées par les quotidiens Marca et As.
Si ce nouveau tirage ouvre peut-être la porte à de nouvelles contestations, le Real Madrid s'est cependant pour le moment contenté de se projeter sur cette double confrontation face aux Parisiens. Sur ses réseaux sociaux d'abord, avec un laconique : "Changement de plans", puis par la voix d'Emilio Butragueño. "Nous allons faire face avec enthousiasme, conscients de ce que cette compétition représente pour le club et nos supporters. Conscients aussi de la difficulté de jouer un tel rival avec de tels joueurs. (...) Mais nous espérons être là pour le tirage des quarts de finale". En espérant surtout ne pas revivre de telles péripéties, indignes d'une institution comme l'UEFA. Des péripéties qui ont peut-être encore donné plus envie à certains dirigeants madrilènes de trouver une solution pour la Super Ligue.
Ligue des champions
J-35 : Paris et Pochettino face à l'urgence
10/01/2022 À 22:51
Ligue des champions
Pas de retour de Neymar à l'entrainement avant "4 à 5 semaines"
22/12/2021 À 15:37