L'Atlético de Madrid bute sur le FC Porto. Ce mercredi soir, les Colchoneros ont concédé le match nul et vierge (0-0) contre les Dragons, dans le cadre de la première journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Pourtant, dans leur Wanda Metropolitano, les hommes de Diego Simeone ont bien failli se faire surprendre à dix minutes de la fin, mais le but de Mehdi Taremi a été refusé pour une faute de main (80e). Dans le groupe B, les deux équipes prennent la deuxième place, derrière Liverpool et devant l'AC Milan.
Il y avait bien un Français titulaire du côté de l'Atlético de Madrid, mais c'était Thomas Lemar. La présence du numéro 11 sur la pelouse a été relativement courte, puisqu'à la 35e minute de jeu, il a finalement dû céder sa place, vraisemblablement en raison d'un problème musculaire. Quant à Antoine Griezmann, il a fallu attendre la 56e minute pour le voir entrer en jeu, dans un mélange d'applaudissements et de sifflets.
Liga
Battu, l'Atlético de Madrid laisse la voie libre au Real
HIER À 13:55

Plus précoce que Mbappé, Haller et apathie barcelonaise : les tops et flops

Griezmann a été en difficulté

Mais ce n'est pas après cette rencontre que l'international français réussira à se réconcilier avec son public. Les minutes passées par l'ancien Barcelonais sur le pré ont été bien compliquées, avec même aucune tentative à se mettre sous la dent. En fin de rencontre, c'est toutefois bien lui qui a provoqué l'expulsion directe de Chancel Mbemba (90e+5), mais le coup-franc de Luis Suarez, qui a suivi, est passé juste au-dessus.
Globalement, c'est d'ailleurs l'ensemble de l'Atlético de Madrid qui a peiné, malgré une nette domination dans le jeu (57%). Mais le bloc compact des hommes de Sergio Conceicao a posé de vrais problèmes aux locaux, incapables de se créer beaucoup de situations. En tout début de rencontre, Luis Suarez avait pourtant donné le ton, avec sa tentative du pied gauche qui a alors obligé Diogo Costa à s'illustrer (6e). Le remplaçant d'Agustin Marchesin n'a pas eu grand-chose d'autre à faire, mis à part ensuite sur une frappe croisée d'Angel Correa, tout juste entré en jeu (68e).
En face, le FC Porto n'a pas cadré, mais paradoxalement, s'est procuré certainement les situations les plus dangereuses. Mehdi Taremi a même ouvert la marque, après une grosse mésentente entre Geoffrey Kondogbia et Jan Oblak, mais même si le ballon est bien rentré, sa faute de main n'a pas échappé au VAR (80e). Le portier slovène avait déjà pu souffler une première fois, peu après le retour du vestiaire (50e), lorsqu'un centre d'Otavio, depuis le côté droit, avait été dévié par son latéral gauche Mario Hermoso avant de le lober et de venir heurter son poteau droit.
Dans un groupe assez relevé, ce score final ne fait pas vraiment les affaires des deux équipes. Lors de la prochaine journée (mardi 28, 21h), l'Atlético de Madrid devra aller chercher des points sur la pelouse de l'AC Milan tandis que le FC Porto accueillera Liverpool.

Messi - Neymar - Mbappé : Une animation à parfaire, un onze à corriger

Liga
Griezmann ? Toujours pas…
21/09/2021 À 20:31
Liga
Griezmann transparent, Suarez en sauveur : l'Atlético s'en sort de justesse
21/09/2021 À 19:23