Pour lui, le temps a dû paraître une éternité. Mais on peut dire que Lionel Messi a choisi son soir. On l’avait laissé boudeur lors de son remplacement face à l’Olympique Lyonnais. Le revoilà buteur en Ligue des Champions, l’un de ses nombreux jardins. Face à Manchester City, l’Argentin a ouvert son compteur avec le PSG, d’une frappe du gauche, comme il l’a tant fait pendant toute sa carrière. Au micro de Canal+, il n’a pas caché son soulagement : "C’était un super adversaire. Pour nous, c’était très important de gagner ce match après notre nul contre Bruges. Je très suis content d’avoir marqué."

"L’association la plus alléchante devant, c’est Mbappé-Messi"

Je suis petit à petit en train de m’adapter
Ligue des champions
Retour du huis clos à Munich dont le match Bayern-Barça ?
30/11/2021 À 11:37
Mauricio Pochettino, dont Messi a parfois été le bourreau, a laissé transparaître sa joie quand son compatriote a marqué, "Aujourd’hui, je l’ai célébré. Normalement, je les vis intérieurement mais aujourd’hui j’ai extériorisé. Voir le premier but en face, pour mon équipe, je devais le célébrer. Le voir pendant 20 ans marquer avec une équipe adverse me faisait parfois souffrir. Mais son premier but, du même côté que lui, c’est un plaisir."
Peu bavard habituellement, le numéro 30 parisien a tenté d’expliquer ce qui coinçait jusque-là : "J’ai peu joué récemment. J’ai seulement joué un match ici. C’est mon second match ici. Je suis petit à petit en train de m’adapter, à ma nouvelle équipe, à mes coéquipiers. Ce qui est important c’est d’avoir gagné et de continuer à grandir." Il est vrai qu’on a tendance à oublier que le passage du FC Barcelone au PSG représente un sacré changement pour l’Argentin, si talentueux soit-il. Finalement, Lionel Messi s’estime encore en rodage, et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle pour les futurs adversaires du PSG. "Messi peut être inarrêtable, comme ce soir", s’est contenté de lâcher Pep Guardiola, qu’il connaît très bien.
"Plus on va jouer ensemble, et mieux ça va être. On doit tous grandir ensemble et augmenter notre niveau de jeu. On a bien joué. Il faut donner le meilleur", poursuit-il au moment d’évoquer sa relation avec Kylian Mbappé et Neymar, relation qui peine encore à se dessiner dans le jeu. Il n’empêche, on retiendra que c’est l’attaquant français qui lui a proposé le une-deux pour le mettre dans les meilleures dispositions possible au moment de frapper. L’Argentin reste lucide sur le chemin qu’il reste à parcourir, et préfère ne retenir que la victoire face à "un adversaire qui a de très grands joueurs". Comme le PSG.

Verratti sentinelle, la trouvaille de Pochettino qui change tout

Ligue des champions
Pochettino - PSG, lassitude partagée, divorce à arranger
25/11/2021 À 16:00
Ligue des champions
Henry et Carragher allument la "MNM" : "Ce sont trois spectateurs"
25/11/2021 À 13:23