Unai Emery a sûrement tiqué, ce lundi, lors du tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des champions. Au moment de tirer au sort l'adversaire de Villarreal, Andrey Arshavin a choisi une boule qui n'aurait jamais dû se retrouver entre ses mains. En effet, l'ancien joueur d'Arsenal a tiré Manchester United... qui figurait dans la même poule que le club espagnol lors de la phase de groupes. Et qui, réglementairement, ne pouvait donc pas recroiser cette même équipe en huitièmes de finale.
Giorgio Marchetti, secrétaire général de l'UEFA, a immédiatement rectifié le tir. Arshavin a effectué un nouveau tirage et Manchester City a finalement été l'heureux élu. Mais cette grosse boulette a été suivie... D'une autre.
Ligue des champions
Les clubs étrangers en France devront "en principe" respecter le pass vaccinal
HIER À 17:07
Sur l'affiche suivante, l'Atlético de Madrid a été tiré en premier. Et au moment de choisir ses adversaires potentiels, le préposé n'a cette fois pas retenu le club mancunien. Alors qu'il pouvait, théoriquement, croiser les Colchoneros... qui ont finalement hérité du Bayern Munich. Pas sûr que les hommes de Diego Simeone aient donc tiré un avantage de ce cafouillage inédit.
Ligue des champions
J-35 : Paris et Pochettino face à l'urgence
10/01/2022 À 22:51
Ligue des champions
Pas de retour de Neymar à l'entrainement avant "4 à 5 semaines"
22/12/2021 À 15:37