AFP

Lille, un poids en moins

Lille, un poids en moins
Par Eurosport

Le 23/02/2011 à 18:48Mis à jour Le 24/02/2011 à 22:02

Battu sur la pelouse du PSV Eindhoven (3-1), Lille quitte la Ligue Europa, en 16e de finale (aller 2-2). Les Nordistes, avec une formation remaniée, ont été largement dominés par les Néerlandais malgré l'ouverture du score. Ils peuvent désormais se concentrer sur la L1 et la Coupe de France.

PSV EINDHOVEN - LILLE 3-1
Buts : Dzsudzsak (55e), Lens (67e) et Marcelo (63e) pour le PSV ; Frau (22e) pour Lille.

Le LOSC connaissait Ryan Giggs, il a fait la connaissance de Balazs Dzsudzsak ce jeudi. En 2007, Lille s'inclinait sur sa pelouse en 8e de finale de la C1 (0-1) face à Manchester United sur un coup franc joué rapidement par Ryan Giggs. Bis repetita à Eindhoven ce jeudi. Alors que les Dogues avaient leur qualification en main grâce à un but de Frau (22e), le PSV est revenu au score sur la même roublardise, signée Dzsudzsak cette fois ci. Largement dominé dans le jeu, les Dogues ont alors flanché. L'expulsion de leur buteur a précipité la chute des Nordistes. Les buts de Lens (67e) et Marcelo (72e) l'ont scellée.

Il n'y a pas non plus de quoi crier au scandale. Le PSV a largement dominé les débats. Dans l'envie, dans le défi physique, les Bataves ont complètement éclipsé les seconds couteaux titularisés par Rudi Garcia. Une équipe bis (seuls Rami et Mavuba, habituels titulaires, ont démarré la rencontre) qui a franchement flanché avant de logiquement craquer. Certes à la mi-temps, Lille a mené au score. Mais le tableau d'affichage est trompeur tant le PSV a fait peser un danger constant sur le but de Mouko, suppléant d'un soir de Landreau. Pourtant c'est bien Pierre-Alain Frau qui a profité d'une déviation de Tulio De Melo pour transformer l'un des deux seuls tirs cadrés du match du LOSC.

Moins de regret qu'à l'aller

Mais les vagues successives des Néerlandais ont logiquement fait rompre un édifice déjà fragile. Le coup franc de Dzsudzsak a fissuré le onze nordiste. Lens (67e) et Marcelo (73e) se sont engouffrés dans la brèche. Lille regrettera sans doute davantage le scénario du match aller, et les deux minutes de relâchement qui lui ont coûté la victoire (2-2), que celui du retour. Les entrées de Hazard et Sow en fin de match n'y changeront rien, malgré une énorme opportunité du Sénégalais (86e).

Le LOSC abandonne l'une des trois compétitions dans lesquelles il était encore engagé. Sans doute pas la plus fondamentale au vue des feuilles de match livrées par Rudi Garcia. Désormais, ses hommes se concentreront sur la Ligue 1 et la Coupe de France. Plus préoccupant que cette sortie de route, Lille a essuyé aux Pays-Bas sa deuxième défaite consécutive pour la première fois de la saison. Sur leurs six derniers matches, les Lillois n'en ont remporté qu'un. Une série inquiétante alors que c'est Lyon qui se dressera au Stadium Nord ce dimanche.

0
0