Panoramic

Impuissant et battu par Salzbourg (0-2), Nice s'est sérieusement compliqué la vie

En deux minutes, Nice a sombré

Le 03/11/2016 à 22:57Mis à jour Le 03/11/2016 à 23:39

LIGUE EUROPA - Nice s'est incliné sur sa pelouse de l'Allianz Riviera jeudi contre le Red Bull Salzbourg (0-2) et s'est largement compliqué la tâche dans sa course à la qualification pour les 16es de finale. Les Aiglons ont relancé leur adversaire du soir, qui leur passe devant dans le groupe I, mais profitent tout de même de la victoire de Schalke 04 contre Krasnodar (2-0) pour rester en course.

Ce n'est pas tous les jours que Nice pourra compter sur des énormes erreurs individuelles comme face à Nantes (4-1) le week-end dernier. Les leaders de la Ligue 1 ont chuté jeudi soir face au Red Bull Salzbourg (0-2) lors de la quatrième journée de la Ligue Europa. Ils ont été surpris en deux minutes par un doublé de Hwang (72e et 73e). Malgré ce revers, le troisième en quatre matches dans la compétition, les coéquipiers de Balotelli n'ont pas hypothéqué leurs chances de qualification pour les 16es de finale mais ils relancent leur adversaire du soir, qui les dépasse au classement du groupe I (avec le même nombre de points mais l'avantage du goal-average particulier), et comptent toujours trois points de retard sur la deuxième place, toujours occupée par Krasnodar, battu de son côté par Schalke 04 (2-0).

Contrairement au scénario face aux Canaris avec une ouverture du score rapide, les joueurs de Favre, avec dix éléments reconduits sur la feuille de match, ont vite compris que ce ne serait pas une partie de plaisir face à un bloc autrichien bien en place et un pressing adverse étouffant. Belhanda n'a pas réussi à trouver de décalages intéressants et son entente avec Balotelli manque encore d'automatismes dans ce genre de rencontres fermées. L'Italien, titulaire malgré une forme physique encore loin d'être optimale, a frappé de loin (20e et 38e) avant de buter sur Walke sur un coup franc puissant (61e).

Cardinale avait pourtant sorti le grand jeu

A la reprise, Lucien Favre a réclamé du jeu à son équipe. Malgré une période de domination au début du second acte, les Aiglons n'ont pas su trouver la solution. Entre temps, Cardinale a sauvé les siens à deux reprises en sortant le grand jeu sur une frappe sèche de Dabbur (41e) et un coup franc de Rzatkowski (65e). Le gardien azuréen n'a, en revanche, rien pu faire sur une tête piquée imparable du remplaçant Hwang (72e, 0-1). Le buteur sud-coréen a eu à peine le temps de savourer son but qu'il s'est offert un doublé express après un superbe enchaînement dans la surface (73e, 0-2).

Totalement sonnés par ce trou noir de deux minutes, les Niçois ont tenté de repartir à la charge mais seul un coup franc enveloppé de Balotelli (82e) a fait parcourir un frisson dans les travées de l'Allianz Riviera. Pour la deuxième fois en deux matches à domicile en Ligue Europa, le leader surprise de la Ligue 1 s'incline et reste surtout muet. Ce résultat l'oblige à ramener obligatoirement un résultat de son déplacement à Gelsenkirchen dans trois semaines sur la pelouse de Schalke 04, déjà qualifié, pour ne pas devenir un simple faire-valoir lors de la dernière journée.

0
0