Quarante-deux ans après son dernier sacre européen, une C3 en 1980, l’Eintracht Francfort a remporté la Ligue Europa 2022 au terme d’une incroyable séance de tirs au but face aux Glasgow Rangers (1-1, 5-4 t.a.b). Kevin Trapp et Rafael Santos Borré ont été les deux héros de la soirée du côté des Allemands. Le premier nommé a effectué une parade de grande classe dans la dernière minute des prolongations (120e) avant d’arrêter le tir au but du malheureux d'Aaron Ramsey qui venait de rentrer sur la pelouse.
Le film du match
Borré a marqué le but égalisateur sur un éclair de génie (69e) et c’est lui qui a inscrit le penalty victorieux. Avec ce succès acquis grâce aux performances extraordinaires de l’Allemand et du Colombien, les joueurs de Francfort ont validé leur billet pour la phase de poules de la prochaine Ligue des champions.
Ligue Europa
Trapp au bout de son rêve : "Nous sommes tous des héros"
18/05/2022 À 22:47

Kevin Trapp (Eintracht Francfort) décisif en finale de la Ligue Europa

Crédit: Getty Images

Ils se surpassent quand la pente s'élève

L’histoire était trop belle pour s’arrêter en si bon chemin. Onzième de Bundesliga, incapable de gagner le moindre match de championnat en deux mois, les joueurs de Francfort ont eu le don de se surpasser lors de tous les moments clés de cette Ligue Europa 2021-2022. Dominateurs en début de match, ils ont manqué de justesse durant la première période en ne cadrant que trois tirs malgré une dizaine d’occasions franches.
À la 11e minute de jeu, Daichi Kamada a crocheté Connor Goldson puis John Lundstram, mais sa tentative a fini par être repoussée par Allan McGregor. Derrière, Djibril Sow a tenté sa chance à son tour, mais le gardien des Glasgow Rangers a capté tranquillement ce ballon. Sept minutes plus tard, c’est Knauff qui a réussi à se montrer dangereux sur une frappe à l’entrée de la surface de réparation (18e), mais encore une fois l’expérience d’Allan McGregor a parlé. Si Francfort a dominé le premier acte de ce match, les Écossais ont, tout de même, bousculé les Allemands dans les quinze dernières minutes de la première mi-temps.
Si la seconde période a longuement donné l’impression qu’elle allait prendre la même tournure que la première, une erreur individuelle du défenseur brésilien Tuta, de l’Eintracht Francfort, a chamboulé le cours du match. Djibril Sow a manqué sa passe en retrait et Tuta qui devait reprendre ce ballon a trébuché. Son erreur a permis à Joe Aribo de se présenter seul devant Kevin Trapp et le Nigérian a marqué le premier but de la rencontre (57e). Mais les Allemands ne seront menés au score que durant douze minutes.

Joe Aribo célèbre son but

Crédit: Getty Images

Ramsey, héros malheureux

Rafael Santos Borré a été décisif en reprenant du bout du pied un centre en première intention de Filip Kostic (69e). Après cette égalisation et en voyant les prolongations qui se rapprochaient, les deux équipes n’ont plus rien tenté de convainquant jusqu’à la fin du temps réglementaire. Une excellente intervention de Connor Goldson devant Filip Kostic a tout de même fait trembler le stade (94e). Si le défenseur de l'équipe écossaise n'était pas intervenu, Kostic partait seul au but.
Lors des prolongations, les deux équipes ont manqué de punch et ce sont surtout les changements tactiques des deux coachs qui ont été marquants pour la suite de la rencontre. Entré à la 117e minute de jeu, Kemar Roofe aurait pu être le héros de la soirée grâce à son centre en direction du second poteau que Ryan Kent a repris de volée (120e). Malheureusement pour eux, Kévin Trapp en a décidé autrement. Aaron Ramsey a quant à lui été l’homme malchanceux de cette rencontre. Giovanni van Bronckhorst a fait rentrer le joueur, prêté par la Juventus, dans les derniers instants de la rencontre (118e) pour que ce dernier puisse faire parler son expérience lors de la séance de tirs au but. Mais c’est finalement son penalty manqué qui a condamné les Écossais.

Francfort, vainquerur de la Ligue Europa

Crédit: Getty Images

Ligue Europa
L'Eintracht Francfort, bouillon de culture européenne
17/05/2022 À 22:03
Ligue Europa
Glasgow Rangers, une décennie de l’enfer aux portes du paradis
17/05/2022 À 19:50