• Les buteurs pour le Paris SG: Vukotic (20e, c.s.c.), Neymar (28e, s.p.), Icardi (47e), Mbappé (60e+1), Choupo-Moting (65e, 67e), Mbe Soh (93e)

Deuxième match amical de l'été et deuxième démonstration pour le PSG. De retour au Parc des Princes, quatre mois après leur dernière sortie, les hommes de Thomas Tuchel ont déroulé face aux modestes Belges de Waasland-Beveren (7-0). Dans une rencontre au format inédit avec des quarts-temps de 30 minutes chacun, les Parisiens ont confirmé leur bonne forme physique et leur détermination offensive.

Transferts
Elégant mais inconstant, Dele Alli pourrait-il changer le visage du PSG ?
HIER À 06:41

Avec un onze de départ très proche de celui qui devrait débuter les prochains matches officiels - exceptée la présence de Mitchel Bakker au poste d'arrière gauche -, les champions de France ont tout de suite monopolisé le ballon dans le camp d'une formation qui a fini à la dernière place du dernier classement de Jupiler League. Si Kylian Mbappé a vite raté le cadre en ouvrant trop son pied (7e), il s'est montré très percutant et a poussé le malheureux Vukotic à marquer contre son camp en centrant à ras de terre depuis le côté gauche (1-0, 20e). Face à des visiteurs repliés en défense, les Parisiens n'ont pas tardé à faire le break quand Neymar a obtenu et transformé un penalty (2-0, 28e).

Mbappé (31e) et Angel Di Maria (39e) n'ont pas réussi à corser l'addition au début du second quart-temps mais le PSG a obtenu un nouveau penalty pour une main de Vukotic qui a été expulsé (44e). Altruiste et roublard, Neymar a, cette fois, choisi de combiner avec Mauro Icardi qui a marqué d'un tir puissant (3-0, 47e). Réduits à dix, les Waeslandiens ont encaissé un nouveau but signé Mbappé sur un centre de Di Maria (4-0, 60e+1).

Choupo-Moting régale

Le match était définitivement plié même si la formation belge a de nouveau pu évoluer au complet face à une équipe parisienne totalement remaniée lors de la seconde heure de jeu. D'autant que Paris a tout de suite pris le large grâce à un doublé retentissant d'Eric-Maxim Choupo-Moting d'une frappe en lucarne puis d'une volée imparable (65e et 66e). Le Camerounais s'est révélé bien plus mobile et inspiré que face au Havre (0-9). Son jeune partenaire d'attaque Arnaud Kalimuendo, lui, a envoyé le ballon sur le poteau (76e). Oublié sur corner, le défenseur central Loïc Mbe Soh n'a, en revanche, pas laissé passer sa chance d'alourdir l'addition au début du dernier quart-temps (7-0, 93e).

De leur côté, les Belges ont très peu sollicité Keylor Navas puis ses remplaçants Marcin Bulka et Sergio Rico avant une fin de match plus ouverte en raison d'un certain relâchement parisien. Le portier espagnol n'a toutefois pas craqué devant les lourdes frappes de Koita (98e) et Milosevic (114e). Comme face au Havre dimanche dernier, le PSG s'est offert un festival offensif sans encaisser de but et confirme sa montée en puissance avant de recevoir le Celtic Glasgow lors d'un troisième match amical puis d'affronter Saint-Etienne en finale de la Coupe de France.

Ligue 1
Mbappé avait faim et ça a fait mal : "C'est impressionnant ce que fait Kylian"
HIER À 15:43
Ligue 1
Paris se ressaisit et s'impose à Nice
20/09/2020 À 12:50