Getty Images

L'OM domine le Sporting (2-1) et enchaîne une sixième victoire

Pour le retour de Mandanda, Njie lui a volé la vedette

Le 18/07/2017 à 21:15Mis à jour Le 18/07/2017 à 22:08

MATCH AMICAL - L'Olympique de Marseille s'est imposé à Evian mardi contre le Sporting Portugal (2-1). L'équipe de Rudi Garcia signe ainsi une sixième victoire en six matches amicaux. Aligné en pointe, Clinton Njie s'est signalé avec un doublé, dans un match qui voyait le retour de Steve Mandanda dans le but de l'OM.

Il est parti seulement un an mais Steve Mandanda a beaucoup manqué à l'Olympique de Marseille. La dernière image du numéro 30 sous la liquette marseillaise remontait au 21 mai 2016 lors de la finale de la Coupe de France perdue face au Paris Saint-Germain (2-4). Plus d'un an plus tard, le deuxième gardien de l'équipe de France a retrouvé sa place, comme si rien n'avait changé ou presque. Seule différence (notable) de son époque dans la cité phocéenne, le brassard de capitaine n'était pas autour de son bras mais autour de celui d'une autre recrue de l'été, Luiz Gustavo.

Le retour de l'éphémère joueur de Crystal Palace a d'abord subi un contretemps puisque le match a commencé avec une demi-heure de retard, le car des joueurs du Sporting Portugal ayant des soucis pour rallier le stade Camille-Fournier d'Evian. Ensuite, durant la première période, exceptée une frappe dangereuse sur laquelle il a été impeccable (32e), ses mains ont été peu sollicitées. Ce sont surtout ses pieds qui ont été mis à contribution et Mandanda n'a rien perdu de sa qualité de relance, en témoigne une superbe ouverture pour lancer Clinton Njie (16e). Les deux hommes marseillais du match.

Njie gonfle son capital confiance

La seconde période a été plus agitée pour lui. Il a cédé de peu sur un penalty - consécutif à une faute d'Adil Rami sur Matheus Pereira - de Doumbia (71e) en effleurant le ballon, et il a surtout été décisif en remportant un duel important quatre minutes plus tard. Mais Steve Mandanda s'est fait voler la vedette par Njie, auteur d'un nouveau doublé après celui contre le FC Viitorul (4-2) la semaine dernière. Le Camerounais a remis le couvert, à chaque fois à la réception d'une passe de Dimitri Payet. D'abord, en effaçant le gardien du Sporting, Pedro Silva, avant de pousser le ballon dans le but vide (1-0, 2e). Puis en se jetant au second poteau pour doubler la mise (2-0, 52e).

Avec quatre buts, l'ex-Lyonnais, amené à être remplaçant cette saison, prend de manière symbolique les commandes du classement des meilleurs buteurs marseillais dans cette préparation d'avant-saison devant Valère Germain et ses trois réalisations. Alors que le flou règne toujours sur le recrutement d'un nouvel attaquant de pointe, le capital confiance que se confectionne Njie est non-négligeable. Rudi Garcia ne va pas s'en plaindre à neuf jours du troisième tour préliminaire aller de Ligue Europa contre Ostende au Vélodrome.

0
0