Le jeu : Un test concluant pour la 3-5-2

D'un 4-2-3-1 contre les Rangers jeudi (0-2), en ouverture du trophée Veolia, Rudi Garcia avait, cette fois, opté pour un 3-5-2, pour une victoire finale contre le Celtic (2-1). Le même système utilisé d'ailleurs contre la Juventus en 8e de finale aller de la Ligue des champions, le 26 février dernier. Face aux remplaçants habituels du Celtic, l'OL s'est rapidement montré intéressant offensivement parlant. De bonnes dispositions d'ailleurs rapidement récompensées, grâce à Moussa Dembélé, buteur d'une tête piquée sur un centre précis de Marcelo.

Match amical
Troisième défaite en cinq matches pour le LOSC, battu cette fois par l'AZ Alkmaar
08/08/2020 À 16:05

Juste avant la pause, Memphis Depay, particulièrement inspiré après un bon service de Léo Dubois, est ensuite parvenu à doubler la mise, d'une Madjer (40e, 2-0). Un capitaine lyonnais décidément en forme, lui qui a vu ensuite sa demi-volée du pied droit finir sur la barre transversale (53e). Les Gones ont ensuite continué à faire le jeu, tout en occupant parfaitement l'espace, dans un système resté le même du début jusqu'à la fin. C'est certainement d'ailleurs dans cette disposition que les Lyonnais pourraient affronter le PSG, en finale de la Coupe de la Ligue le 31 juillet, puis la Juve, en 8e de finale retour de la Ligue des champions le 7 août. Ce qu'on le retiendra de cette quatrième sortie de la pré-saison, c'est la première période, complète.

Le joueur : l'indispensable Memphis

Assez libres devant, les trois joueurs offensifs lyonnais ont fait plaisir et se sont fait plaisir. Outre Houssem Aouar, véritable électron libre derrière les deux attaquants, Moussa Dembélé et Memphis Depay ont donc tous les deux marqués. Après six mois sans jouer, le Néerlandais confirme petit à petit sa montée en puissance, même si sa fin de rencontre a été plus compliquée physiquement. Mais cela ne l'a donc pas empêché d'être dans tous les bons coups et de jouer juste très souvent, lui qui reste malgré tout au-dessus du lot, techniquement parlant.

Cette rencontre a également mis en évidence une belle relation entre lui et Léo Dubois. En effet, l'international français est parvenu à le trouver à plusieurs reprises, sur des centres. Au milieu de terrain, Bruno Guimaraes, véritable régulateur du jeu lyonnais, est toujours extrêmement juste techniquement, jusqu'à se permettre même quelques gestes de classe, comme une roulette.

Ce qu'il faut retenir du match : La défense de l'OL tangue encore

Si l'OL est donc apparu dans l'ensemble équilibré, cela ne l'a pourtant pas empêché de retomber, parfois, dans ses travers vus à de nombreuses reprises l'an passé. En effet, à certains moments, les trois axiaux, à savoir Jason Denayer, Marcelo et Fernando Marçal, ont été littéralement pris de vitesse. Cela a été notamment le cas en fin de rencontre, lorsque Mohamed Elyounoussi est parvenu à réduire la marque.

Les latéraux Maxwel Cornet et Léo Dubois, s'ils avaient pour habitude de monter, cela pouvait ensuite laisser des espaces derrière. Finalement, malgré l'entrée en jeu de dix nouveaux joueurs de champ, soit les titulaires habituels, côté Celtic (62e), Lyon a résisté et fait le boulot. Un bon test en vue des prochaines importantes échéances qui attendent les hommes de Rudi Garcia.

https://imgresizer.eurosport.com/unsafe/0x0/filters:format(jpeg):focal(1281x199:1283x197)/origin-imgresizer.eurosport.com/2020/07/18/2852173.jpg
Match amical
Un cas positif au Covid à Saint-Etienne, pas d'amical contre le Hertha Berlin
06/08/2020 À 20:20
Match amical
Un PSG en 4-4-2 avec Bernat et Sarabia : Tuchel donne du temps de jeu à une semaine de la C1
05/08/2020 À 15:45