L'Olympique Lyonnais enchaîne bien. Ce mercredi soir, à l'occasion d'un nouveau match amical, l'OL s'est imposé sur la pelouse de La Gantoise (3-2). A la Ghelamco Arena, Karl Toko Ekambi (21e), Bertrand Traoré (42e) et Melvin Bard (49e) ont mis les Gones en bonne position, au niveau du tableau d'affichage. Toutefois, les Buffalos sont parvenus à marquer à deux reprises, grâce à Anderson Niangbo (34e) et Alexandre De Bruyn (74e, sp). Après cette deuxième victoire de rang, les hommes de Rudi Garcia auront l'occasion de rester sur leur lancée, dès ce vendredi, contre le Royal Antwerp.

Ligue 1
Memphis, Aouar, Dembele, l'équation à trois inconnues du mercato de l'OL
10/09/2020 À 17:09

Avec deux nouveaux matches amicaux en deux jours, comme la semaine dernière lors du trophée Veolia, Rudi Garcia avait décidé de faire tourner. Et contrairement à la défaite contre les Rangers (2-0), cette fois, les Gones se sont bien trouvés offensivement. Le trio composé de Karl Toko Ekambi, Jeff Reine-Adélaïde et Bertrand Traoré a ainsi été décisif dans le premier acte.

Reine-Adélaïde double passeur décisif

L'ancien Angevin s'est mué en passeur décisif pour ses deux coéquipiers. D'abord pour Karl Toko Ekambi, buteur d'une jolie frappe enroulée pleine lucarne (21e, 0-1). Puis pour Bertrand Traoré, lancé en profondeur pour ensuite aller tromper Thomas Kaminski, d'un ballon piqué (42e, 1-2). Deux buts marqués, dans une première période globalement dominée par les Lyonnais. Des Gones toutefois tombés dans le panneau, entretemps, en concédant un penalty, inscrit en deux temps par Anderson Niangbo (34e, 1-1). Un but marqué sur la seule offensive de La Gantoise et consécutif à une faute de Joachim Andersen.

Contrairement au Celtic où ses premiers changements sont intervenus à dix minutes de la fin du match, cette fois, Rudi Garcia a insufflé du sang neuf à la pause, faisant alors passer son équipe en 4-3-3. Parmi les nouveaux entrants, Rayan Cherki s'est directement mis en action, pour servir Melvin Bard, auteur d'un très beau but pleine lucarne (49e, 1-3). Malgré cette nouvelle avance au score, l'OL a quelque peu pêché en fin de rencontre, faisant ainsi preuve de nouveau de naïveté, avec un deuxième penalty concédé par Maxence Caqueret, cette fois. Un penalty inscrit par Alexandre De Bruyn (74e, 2-3), et sur lequel Ciprian Tatarusanu, qui avait pourtant plongé du bon côté, n'a rien pu faire, contrairement au premier. Dans la foulée, les Belges ont bien cru pouvoir égaliser lorsque Dino Arslanagic a trouvé la barre transversale, de la tête (76e).

Les Lyonnais ont finalement tenu le coup. C'est grâce à de bonnes séquences de jeu que l'OL a donc su prendre la mesure de son adversaire. Vendredi, Rudi Garcia remettra son équipe-type. Histoire de poursuivre sur cette belle lancée, avant les échéances importantes, à savoir la finale de la Coupe de la Ligue, contre le PSG (31 juillet, 20h45), suivi du huitième de finale retour de Ligue des champions, face à la Juventus Turin (7 août, 21h).

Transferts
Marçal rejoint les Wolves
06/09/2020 À 17:07
Ligue des champions féminine
Oubliez le Real : L'OL écrit sa propre légende
30/08/2020 À 21:56