La journée n’avait pas commencé sous les meilleurs auspices et laissait présager du pire. La soirée aura pris une tournure pour le moins grotesque. Mardi matin, un panneau représentant le néo-international Jonathan Clauss avait été tagué devant le stade Pierre-Mauroy, puis retiré en raison de la dégradation subie, et enfin remis juste avant le match. La suite ? Une bronca pendant la présentation des équipes, des sifflets dès le premier ballon touché, puis… des encouragements pour couvrir les huées.
Le Lensois, qui honorait à Lille sa première titularisation en équipe de France et sa deuxième sélection sous le maillot blanc des Bleus, a vécu une soirée des plus étranges. Dès la présentation des équipes, la révélation lensoise de la saison a été bien assaisonnée par le public du stade du LOSC. Et la donne a pris une tournure improbable durant la rencontre. Après ses deux premiers ballons touchés, lors desquels il a été sifflé par le public de Pierre-Mauroy, le néo-international a eu droit à un mélange de sifflets et d’encouragements, une partie du stade s’époumonant pour couvrir les huées et soutenir le piston droit des Bleus.
Equipe de France
Zidane ne ferme pas la porte au PSG... mais vise surtout les Bleus
23/06/2022 À 06:28
Interrogé dimanche sur cette éventualité, Clauss, 29 ans, avait expliqué qu’il n’avait "aucun message à faire passer. J'ai le maillot de l'équipe de France sur le dos, si je ne suis pas sifflé tant mieux, ça va m'aider. Mais si je le suis, ok…" Il l'a été. Tout en étant encouragé. A sa sortie, à la 88e, minute, le Lensois a été chaudement raccompagné par le stade, qui a bien couvert les sifflets cette fois. Etrange soirée qui ne se termine pas si mal au final.
Euro 2020
Mbappé reprend Le Graët : "Il considérait qu’il n'y avait pas eu de racisme après l'Euro"
19/06/2022 À 13:22
Coupe du monde
Zidane : "Bixente est le seul qui aurait pu me contenir"
19/06/2022 À 11:10