Football

Mort d'Emiliano Sala : Un homme arrêté puis libéré pour homicide involontaire

Partager avec
Copier
Partager cet article

Emiliano Sala

Crédit: Getty Images

ParEurosport
19/06/2019 à 19:09 | Mis à jour 19/06/2019 à 19:16

L'enquête sur la mort accidentelle, en avion, d'Emiliano Sala et de son pilote le 21 janvier avance peu à peu. Ce mercredi, la police britannique a arrêté un homme de 64 ans pour "homicide involontaire". Libéré après sa garde à vue, le suspect coopère avec les enquêteurs.

Nouveau rebondissement dans l'enquête autour de la mort d'Emiliano Sala. Ce mercredi, un homme de 64 ans, originaire du North Yorkshire (nord de l’Angleterre), a été arrêté pour "homicide involontaire" a annoncé la police britannique.

"Nous avons mené une vaste enquête sur les circonstances de la mort de M. Sala et continuons de collaborer avec des organismes partenaires, notamment l’Autorité de l’aviation civile, a rapporté mercredi l'enquêteur Simon Huxter, de la police du Dorset. Dans le cadre de cette enquête, nous devons déterminer s'il existe des preuves d'une éventuelle suspicion de criminalité et, à la suite de nos enquêtes, ce mercredi 19 juin 2019, nous avons arrêté un homme de 64 ans originaire du North Yorkshire suspecté d'homicide involontaire. Il coopère à nos enquêtes et a été remis en liberté", a précisé l'enquêteur.

Football

Quarts - Solskjaer : "Pogba, à la recherche du temps perdu"

IL Y A 12 MINUTES

Nouveau suspect au cœur d'une longue enquête

Pour rappel, le joueur argentin Emiliano Sala est décédé, à l’âge de 28 ans, dans le crash de son avion quelques jours après avoir été transféré du FC Nantes vers le club de Cardiff (Pays de Galles). Si le corps du joueur a pu être localisé puis récupéré le 7 février dernier, celui de son pilote, David Ibbotson, 59 ans, n'a toujours pas été retrouvé.

"L’affaire fait donc toujours l’objet d’une enquête, a poursuivi l'enquêteur. Puis de conclure : Conformément à la pratique habituelle, nous ne divulguerons aucune information supplémentaire concernant l'identité de la personne arrêtée à moins que cette personne ne soit accusée de comparaître devant le tribunal."

Par ailleurs, plutôt durant le mois de juin, deux personnes soupçonnées d'avoir diffusé sur les réseaux sociaux une photo prise à la morgue du corps du footballeur argentin doivent comparaître le 10 juillet devant le tribunal de Swindon. Il s'agit de Sherry Bray, 48 ans, poursuivie notamment pour délit informatique et entrave à la justice ainsi que Christopher Ashford, 62 ans, poursuivi pour délit informatique.

Matches amicaux

Un petit OM l'emporte sans la manière aux Costières

IL Y A UNE HEURE
Ligue des champions

Deux cas positifs au Covid-19 à l'Atlético Madrid

IL Y A UNE HEURE
Dans le même sujet
Football
Partager avec
Copier
Partager cet article