Président Noël Le Graët, la France est-elle devenue une place forte du football féminin mondial ?
N. L. G. : L’OL féminin est la meilleure équipe du monde. Elles sont championnes d’Europe tout le temps (elles sont doubles tenantes du titre en 2011 et 2012). C’est un club précurseur avec une équipe entièrement professionnelle. Cette évolution va se réaliser tranquillement. Lyon est le meilleur actuellement mais le PSG et Montpellier lorgnent sur sa place de numéro un tout comme Juvisy, qui est fantastique avec un système différent (joueuses amatrices qui travaillent également). Ce championnat de D1 est très vivant !
Cela vous fait-il plaisir de constater que les Bleues n’ont jamais été autant populaires avec des stades quasiment pleins à chacune de leurs apparitions…
Serie A
Lotito, le "parrain du Calcio" devenu sénateur du parti de Berlusconi
IL Y A 2 HEURES
N. L. G. : Les gens commencent à regarder de plus en plus les Bleues. L’équipe joue bien. Elles sont très fortes techniquement et c’est du sport de haut niveau. Elles pratiquent un joli football et j’aimerais bien voir ce qu’elles font se décliner au niveau de nos départements.
Quel est l’objectif du président de la Fédération française quand il verra son équipe de France féminine se rendre en Suède en juillet pour le Championnat d’Europe 2013 ?
N. L. G. : On a toujours envie de gagner donc c’est d’aller au bout ! On effectue actuellement des matches amicaux importants contre des adversaires de haut calibre. On a joué les Pays-Bas (1-1), l’Allemagne (1-1, 3-3) et on vient de rencontrer à deux reprises les Brésiliennes (2-2, 1-1) et bientôt on affrontera le Canada (le 4 avril à Nice). C’est une préparation différente de celle qu’on a faite par le passé. Auparavant, on gagnait peut-être trop facilement contre des adversaires plus abordables. A chaque fois, les Bleues doivent donner le meilleur d’elles-mêmes et c’est ce qu’elles font. Cette préparation est solide et l’équipe progresse tout le temps.
Pouvez-vous nous dire un mot sur la récente création du club des Internationales dont la devise est "Bleue un jour, Bleues toujours !"…
N. L. G. : On a souhaité rassembler les anciennes internationales de l’équipe de France (une grosse colonie d’entre elles étaient présentes samedi à Rouen pour le match amical face au Brésil) car elles ont message à passer partout en France. Elles peuvent aussi retrouver des fonctions au sein des clubs et peut-être au sein de la Fédération. Aujourd’hui, il y a des actions relativement fortes. Les médias s’intéressent beaucoup au football féminin. On a mis en place une organisation importante autour des filles mais elles ont connu des périodes un peu plus difficiles quand c’était compliqué de jouer au football pour elles.  A l’époque, les clubs étaient peu intéressés par cet univers. Elles ont beaucoup de mérite et les joueuses d’aujourd’hui leur doivent beaucoup.
Toute l'actualité du football sur Foot-express.com

Foot express

Crédit: Eurosport

Football
Neymar se sent déjà visé : "C'était le premier match de la Coupe du monde"
IL Y A 2 HEURES
Ligue des Nations
L'Espagne au Final Four, l'Angleterre en Ligue B : Tout savoir sur la Ligue des Nations
IL Y A 2 HEURES