Kakuta, l'avenir en Blues

Kakuta, l'avenir en Blues
Par Eurosport

Le 27/11/2009 à 15:16Mis à jour

Après son transfert polémique à Chelsea, Gaël Kakuta fait parler de lui en Angleterre pour ses qualités de footballeur. Le week-end dernier face à Wolverhampton, à 18 ans, le Français a séduit supporters, entraîneur et coéquipiers. Un pari risqué mais prometteur qui espère confirmer face à Arsenal.

Il a d'abord fait la Une des journaux anglais suite à la décision de la FIFA d'interdire Chelsea de recrutement. Gaël Kakuta, arraché à Lens en juillet 2007, était alors au coeur de l'affaire. A l'époque des faits, les Blues avaient sorti leur chéquier pour s'offrir le jeune espoir du football français. Le milieu de terrain, âgé alors de 16 ans seulement, avait reçu une prime à la signature d'1 million d'euros et un salaire de 30.000 euros par mois ! Mais, plus grave, le joueur était sous contrat avec le RCL. La plainte, déposée par le club nordiste auprès de la FIFA, a finalement abouti à son verdict : Chelsea n'a pas respecté la loi en incitant Kakuta à rompre son contrat. De son côté, le joueur écopait d'une suspension de quatre mois. Mais, l'appel de Chelsea étant suspensif jusqu'en février minimum, il a enfin pu faire ses débuts en Premier League.

Aujourd'hui, Kakuta fait la Une pour ses qualités de footballeur. Samedi dernier, le natif de Lille est entré en jeu à la 59e minute face à Wolverhampton (4-0) à la place de Nicolas Anelka. Des débuts à Stamford Bridge unanimement remarqués Outre-manche. "Gaël a souffert durant une ou deux semaines à cause de cette situation mais, après cela, il a été calme et tranquille", a expliqué Carlo Ancelotti avant dresser des louanges à son nouveau Frenchie. "Il a beaucoup de talent et il possède un excellent caractère. A cet âge, je n'ai jamais vu un joueur de ce talent. Il n'est pas très puissant mais, techniquement, il est prêt à jouer", assure ainsi l'entraineur italien.

Ancelotti sous le charme

Des premiers pas qui ne l'ont visiblement pas ému. "J'ai attendu longtemps pour faire mes débuts et je suis très heureux. Je n'étais pas du tout nerveux, affirme-t-il. Quand je joue, j'essaye juste de donner le meilleur de moi-même". Pourtant, Gaël Kakuta avait tout à prouver. Lui qui avait auprès des supporters l'image du joueur qui a failli couler l'avenir des Blues a su renverser la situation en quelques minutes. "Vous pouvez voir dans son jeu qu'il a faim. Il veut montrer aux supporters ce qu'il vaut et, si tout va bien, il aura d'autres opportunités de le faire", se réjouit John Obi Mikel qui a connu à peu près la même pression lorsqu'il est arrivé à Londres en 2007 à seulement 19 ans. Et le Nigérian l'a pris sous son aile : "Je lui en ai parlé. Il savait ce qu'il m'était arrivé. Je lui ai dit de rester calme et de travailler dur à l'entraînement"

Le Nordiste a suivi le conseil. "J'ai été tenu à l'écart à cause de la suspension donc j'ai travaillé dur chaque jour à l'entraînement en faisant des doubles séances et je me sens mieux", explique-t-il. Et il a fini par convaincre les plus sceptiques, comme John Terry. "J'étais probablement le dernier à vraiment croire à son éclosion", avoue le capitaine des Blues, lui aussi séduit par la première prestation de Kakuta : "C'est bien de voir ça, pas seulement par le club et les joueurs mais aussi pour les supporters". "Gaël a un talent vraiment excitant. Il revient à peine d'une grave blessure et le voir revenir et jouer avec une telle confiance est vraiment encourageant", rappelle-t-il au sujet du jeune joueur qui s'était fracturé la jambe et la cheville à l'entraînement en février dernier.

Obi Mikel : "Il est le meilleur au club"

La route est encore longue avant de s'imposer à Chelsea. Mais l'avenir semble déjà sourire à l'international français des moins de 19 ans. "Il a encore beaucoup à apprendre mais on peut voir que c'est un joueur fantastique. En termes de qualités, je pense qu'il est le meilleur au club. Il montre tous les joueurs à l'entraînement que c'est un joueur fantastique", n'hésite pas à dire de lui Obi Mikel. "Personne ne s'enflamme. Gaël a encore beaucoup à prouver", prévient quant à lui Terry qui admet toutefois que Kakuta fait désormais partie de la relève des Blues : "C'est un formidable jeune joueur et il s'en sort vraiment bien, comme Borini et Bruma". A seulement 18 ans, il a encore tout le temps de gravir les marches qui peuvent l'emmener jusqu'au haut niveau qui lui est promis.

0
0