Getty Images

Du grabuge à West Ham : des supporters mécontents ont envahi la pelouse

Du grabuge à West Ham : des supporters mécontents ont envahi la pelouse
Par AFP

Le 10/03/2018 à 18:34Mis à jour Le 10/03/2018 à 19:09

La saison de West Ham tourne au vinaigre. Les Hammers ont été battus par Burnley (0-3) et, surtout, le Stade Olympique a été le théâtre de gros débordements. On a vu des supporters sur la pelouse et Mark Noble a même dû s'employer pour faire ressortir l'un d'entre eux. D'autres sont allés protester devant la tribune présidentielle.

Les propriétaires de West Ham ont quitté le Stade Olympique en plein match samedi, alors que des incidents ont éclaté sur le terrain et en tribunes lors de la défaite à domicile contre Burnley en Premier League (3-0). Après le premier but de Burnley, quelques supporters ont envahi le terrain avant d'être poussé dehors par le défenseur James Collins. L'un des fans a même été jeté à terre par le capitaine des "Hammers" Mark Noble, furieux que les supporters viennent s'en prendre à son équipe.

Le deuxième but de Burnley a lui provoqué des scènes de chaos. Plusieurs centaines de fans se sont dirigés vers le box des dirigeants pour demander le départ des propriétaires, les accusant de "détruire le club". Les copropriétaires David Gold et David Sullivan, dont la décision de déménager le club d'Upton Park à l'ancien stade olympique est à l'origine de la colère des supporters, ont ensuite quitté le London Stadium par sécurité, selon la presse britannique.

Les forces de l'ordre ont ensuite encadré les supporters et le banc de West Ham. Les "Hammers" sont actuellement 16e de Premier League, deux points seulement au-dessus de la zone de relégation.

Un supporter s'est emparé du poteau de corner à West Ham

Un supporter s'est emparé du poteau de corner à West HamGetty Images

0
0