Getty Images

Premier League - Manchester City : Raheem Sterling s'est métamorphosé, et ce n'est pas fini

Sterling s'est métamorphosé, et ce n'est pas fini

Le 11/11/2018 à 11:14

PREMIER LEAGUE - Raheem Sterling semble en évolution permanente. S'il a énormément progressé depuis qu'il travaille avec Pep Guardiola, l'international anglais a encore une belle marge de progression.

Décidément, il ne se passe pas un jour cette semaine sans qu'il fasse les choux gras de la presse. Depuis le week-end dernier, Raheem Sterling ne cesse de faire parler de lui. Il y a d'abord eu sa prestation de haut vol face à Southampton (6-1) ponctuée de deux buts et deux passes décisives. Puis son penalty imaginaire obtenu face au Shakhtar Donetsk (6-0). Et enfin, sa prolongation de contrat avec cette somme mirobolante de 340 000 euros par semaine ! Une belle série. Il ne compte cependant pas s'arrêter en si bon chemin. L'international anglais a même un joli défi à relever : marquer contre Manchester United.

C'est une petite anomalie qui dure dans sa jeune carrière. Raheem Sterling n'a toujours pas inscrit le moindre le but face à Manchester United. Avec Liverpool et Manchester City, il a défié Man U à 12 reprises. Mais aucun de ses 19 tirs n'a trouvé le chemin des filets face aux Red Devils. Il est temps de mettre un terme à cette stérilité offensive. Tous les signaux vont dans ce sens. Car Sterling semble évoluer continuellement vers une version de plus en plus redoutable.

Raheem Sterling avec Pep Guardiola

Raheem Sterling avec Pep GuardiolaGetty Images

" Il peut encore marquer plus"

Depuis son éclosion sur les bords de la Mersey, le natif de Kingston, en Jamaïque, affine son jeu. Chez les Reds, il était un peu trop brouillon. Notamment devant le but. A l'époque, il faisait notamment parler de lui pour sa pointe de vitesse, à la Usain Bolt. Son transfert à Manchester City en 2015 pour le plus gros transfert d'un joueur anglais (62,5 millions d'euros) l'a métamorphosé. Notamment depuis qu'il travaille avec Pep Guardiola, qui façonne sa pépite comme un orfèvre.

A droite ou à gauche sur le front de l'attaque des Citizens, Raheem Sterling est devenu un tout autre joueur. Plus attentif aux détails, mentalement plus solide ou encore plus précis dans ses courses, il s'impose comme l'un des meilleurs ailiers d'Europe. Et ses stats devant le but le démontrent. Auteur de 18 réalisations et 15 passes décisives la saison passée en Premier League, il a ainsi repris cet exercice sur un rythme effrayant : 6 buts et 5 passes décisives en 9 rencontres de championnat.

Aujourd'hui, c'est un attaquant redoutable et régulier. Et ce n'est pas fini. A 23 ans, sa marge de progression semble en effet encore importante. "Sa productivité s'est considérablement améliorée depuis qu'il évolue sous Guardiola. Mais ce qui est excitant, c'est qu'il a le potentiel pour progresser encore. Il peut encore marquer plus", confirme Jamie Carragher dans le Telegraph. Car Sterling, beaucoup moins en vue avec l’Angleterre par exemple, peut encore être plus efficace. Plus tueur. "Dimanche, c'est une opportunité pour Raheem de montrer à quel point il a progressé." Manchester United est prévenu. Mais après la semaine de Sterling, les Red Devils avaient sûrement déjà bien conscience qu'ils ont tout intérêt à le surveiller comme le lait sur le feu.

0
0