Rien de tel qu'un petit voyage au Brésil pour oublier la grisaille parisienne ! Neymar a retrouvé le sourire sous le maillot de la Seleçao en marquant lors de la victoire éclatante 4-0 sur le Chili, jeudi, au Maracana.
Ce résultat scelle pratiquement le destin de la Roja, qui aura besoin d'un miracle lors de la dernière journée des qualifications sud-américaines pour disputer un barrage en vue du Mondial 2022. Le Brésil, lui, avait déjà validé son billet pour le Qatar dès le mois de novembre.
Matches amicaux
Neymar guide le Brésil vers la victoire
06/06/2022 À 12:15

Neymar ultra-décisif

En transformant un pénalty pour une faute qu'il a lui-même subie (44e), Neymar, qui avait raté le dernier rassemblement en équipe nationale pour blessure, a inscrit à 30 ans son 71e but en 117 rencontres sous le maillot de Brésil, à six unités du Roi Pelé. L'attaquant du Paris SG a également été décisif sur le deuxième but brésilien, avec un appel qui a embarqué la défense chilienne, laissant le champ libre pour Vinicius, qui a doublé la mise (45e+1).
Philippe Coutinho a lui-aussi inscrit un pénalty (71e) et Richarlison a marqué le quatrième but brésilien (90e+1), sur une passe de l'ex-Lyonnais Bruno Guimaraes. "Ney" s'est hissé en deuxième position du classement des buteurs des qualifications sud-américaines, avec huit réalisations, deux de moins que le Bolivien Marcelo Moreno.

Un Vinicius virevoltant

Mais au-delà ces statistiques, c'est du baume au coeur que Neymar est venu chercher à Rio de Janeiro, après avoir été conspué par les supporters du PSG à l'issue de l'élimination face au Real Madrid en huitièmes de finales de Ligue des Champions. Au Maracana, il a eu droit à une ovation retentissante des supporters quand le speaker a scandé son nom au moment de l'annonce de la composition des équipes.
Un peu tendu en début de match, tandis que la Seleçao, subissait un gros pressing chilien, le numéro 10 brésilien s'est agacé quand son coup franc a explosé dans le mur (7e). Mais il a vite pris ses marques, combinant bien avec Paqueta dans l'axe et un Vinicius virevoltant sur l'aile gauche.
Par deux fois (18e, 37e), le jeune attaquant du Real Madrid a trouvé Neymar dans la surface, sans que ce dernier ne parvienne à tromper le gardien chilien Claudio Bravo. Ce sera chose faite juste avant la pause, sur un pénalty justifié, après un tacle par derrière de Mauricio Isla dans la surface. Vinicius a mis le Brésil définitivement à l'abri dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, son premier but en 12 matches avec la Seleçao, à la réception d'une bonne passe d'Antony.

Seule ombre : Neymar sera suspendu

Ce dernier a également subi la faute, moins évidente, menant à un pénalty et au troisième but brésilien. Neymar aurait pu se rapprocher encore plus du record de Pelé, mais a préféré laisser tirer son ami Philippe Coutinho, qui a retrouvé des couleurs depuis son transfert du Barça à Aston Villa.
Seule ombre au tableau pour "Ney": il sera suspendu pour la dernière journée des qualifications, en Bolivie, à cause d'un carton jaune reçu après une altercation avec Paulo Diaz.
Matches amicaux
Le Brésil s'est bien amusé
02/06/2022 À 12:56
Qualif. Coupe du Monde - Amsud
120 billets achetés pour sa famille avant un premier but en sélection : Vinicius avait tout prévu
25/03/2022 À 12:37