L'Angleterre cale. Après sa balade à Andorre samedi (0-5), la formation de Gareth Southgate a été tenue en échec par la Hongrie mardi soir (1-1), sur sa pelouse de Wembley. Très peu inspirés et menés au score, les Three Lions ont limité la casse grâce à un but de John Stones sur coup de pied arrêté. A deux journées de la fin de cette campagne de qualifications pour le prochain Mondial, Jordan Henderson et ses coéquipiers sont toujours premiers du groupe H. Mais la Pologne se rapproche…
Le film du match
Mason Mount, Phil Foden, Jack Grealish, Harry Kane, Raheem Sterling. Tous étaient titulaires, mardi soir, à Wembley. Et pourtant, l'Angleterre a livré une piètre prestation offensive. 64% de possession de balle pour cinq tirs cadrés et surtout peu d'occasions : les hommes de Garetj Southgate ne méritaient pas mieux face à la Hongrie, qui n'a pas été flamboyante, mais qui s'est montrée au niveau techniquement et, bien sûr, dans l'engagement.
Qualif. Coupe du monde
Une avalanche de buts et l'Angleterre se qualifie pour son 16e Mondial
15/11/2021 À 21:41

Stones principal danger, Kane transparent

C'est paradoxalement sur un excès d'engagement… anglais que les visiteurs ont ouvert le score. Le pied trop haut de Luke Shaw sur un dégagement devant Loïc Nego a été sanctionné d'un penalty, que Roland Sallai a transformé sans trembler (0-1, 24e). De quoi réveiller, tout doucement, les vice-champions d'Europe en titre. Mais c'est surtout sur coups de pied arrêtés que ces derniers ont apporté le danger avant le retour aux vestiaires. Et c'est un coup franc de Foden, dévié au premier poteau puis repris au second par John Stones, qui a permis aux locaux d'éviter le pire (1-1, 37e).
Le second acte s'est poursuivi sur les mêmes – et très moyennes – bases. Le duo Foden-Stones est passé proche de remettre ça, mais la tête du défenseur de Manchester City a rasé le poteau de Peter Gulacsi (62e). Puis le portier hongrois a parfaitement jailli dans les pieds de Raheem Sterling, lancé en profondeur par un Harry Kane par ailleurs très discret (70e). L'attaquant de Tottenham a d'ailleurs été remplacé par Tammy Abraham à un quart d'heure du terme, avant que ce dernier ne cède à son tour sa place à Ollie Watkins, sur blessure.
Plus surprenant étant donné l'apport de l'intéressé, le remuant Jack Grealish a été le premier à quitter la pelouse, à l'heure de jeu, remplacé par un Bukayo Saka jamais entré dans son match. L'ailier d'Arsenal a même offert, sur une perte de balle très dangereuse, une dernière cartouche à Janos Hahn (84e). Sans conséquence, finalement. Reste qu'au classement, la Pologne pourrait revenir à trois points de l'Angleterre. C'était en tout cas virtuellement le cas à quelques minutes de la fin de son match en Albanie (0-1). Les confrontations directes entre les deux équipes ont déjà eu lieu. Mais les Three Lions ne devront pas trembler face à l'Albanie, le 12 novembre prochain.
Qualif. Coupe du monde
Kane catapulte (quasiment) l'Angleterre au Mondial
12/11/2021 À 21:39
Qualif. Coupe du monde
La sélection anglaise, un univers parallèle
08/10/2021 À 21:37