Getty Images

Les affaires reprennent pour la bande à Deschamps

Les affaires reprennent pour la bande à Deschamps
Par Eurosport

Le 07/09/2019 à 22:46Mis à jour Le 08/09/2019 à 02:16

QUALIFICATIONS EURO 2020 - La France a fait le boulot. Large vainqueur de l'Albanie (4-1), samedi soir au Stade de France, l'équipe de France a repris les commandes du groupe H et également remis la machine à l'endroit après son accident en Turquie au mois de juin. Kingsley Coman a marqué un doublé (8e, 68e). Olivier Giroud (27e) et Jonathan Ikoné (85e) ont également participé au festival.

C'est ce qu'on appelle une très bonne rentrée. Devant un stade de France comble, les Bleus, sérieux, se sont largement imposés face à l'Albanie (4-1), samedi soir, dans un match où Olivier Giroud a encore marqué et dans lequel Kingsley Coman, titulaire en l'absence de Kylian Mbappé, a inscrit un doublé. Si l'Albanie a fini par réduire l'écart sur penalty, les tricolores ont pu aller saluer leur public avec le sentiment du devoir accompli. Les Bleus affronteront Andorre mardi prochain au Stade de France pour confirmer cette belle victoire.

Au classement, les hommes de Didier Deschamps ont repris les commandes du groupe H, qui avait récupéré le leadership pendant quelques heures après sa victoire à domicile face à la Moldavie (3-0), grâce à cette 4e victoire en 5 rencontres, et une meilleure différence de buts. La Turquie, qui a battu dans la difficulté la modeste sélection d'Andorre (1-0), grâce à un but d'Ozan Tufan à la 89e minute, a également fait le boulot de son côté. Après cinq journées, la France, la Turquie et l'Islande comptent douze points au compteur.

Coman a brillé, Griezmann maladroit

Face à la 64e nation au classement FIFA, la tâche ne s'annoncait pas non plus insurmontable. Mais ces dernières années, les compatriotes de Lorik Cana avaient prouvé qu'ils pouvaient être un adversaire sacrément embêtant. Privé de plusieurs cadres (Paul Pogba-N'Golo Kanté au milieu, Mbappé en attaque), la France a montré qu'elle avait un réservoir de talents suffisant pour terrasser des Albanais volontaires, qui ont démarré le match avec beaucoup d'entrain. Sauf que les champions du monde en titre se sont appuyés sur les fondamentaux, à savoir une grande rigueur défensive de l'ensemble de l'équipe, à l'image d'un duo Blaise Matuidi-Corentin Tolisso très performant dans l'entrejeu.

De quoi museler la formation d'Edoardo Reja, qui n'aura frappé qu'une fois en 90 minutes, avant que Sokol Cikalleshi, sur un penalty généreusement accordé, ne sauve l'honneur en fin de match (4-1, 90e). La seule fausse note de la soirée. Auparavant, Coman avait rapidement validé la supériorité tricolore d'un but plein de sang-froid sur la première opportunité des Bleus (1-0, 8e). Dominatrice, la France a multiplié les longs ballons dans le dos de la défense adverse, et cela a permis à Lucas Hernandez, excellent pour son retour en équipe nationale, 11 mois après, de servir sur un plateau Giroud, qui a fait le break (2-0, 27e).

Finalement, seul Griezmann aura vécu une soirée morne. Excellent dans le jeu, il a été malchanceux devant le but (48e, 55e), et a manqué son premier penalty en Bleu avant la mi-temps (37e). Mais il a été passeur décisif dans le second acte, suite à une belle combinaison avec Giroud, offrant à Coman son premier doublé en équipe nationale (3-0, 68e). Entrée à la place du Bavarois (77e), Jonathan Ikoné a conclu le festival pour sa première en Bleu (4-0, 84e). Il faudra confirmer face à Andorre. Mais les Bleus ont bien remis la machine en marche. Juin est derrière eux maintenant.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0