AFP

La Roma fête la 600e de Totti et remet la pression sur Naples en battant le Chievo (3-0)

La Roma fête la 600e de Totti et remet la pression sur Naples
Par AFP

Le 08/05/2016 à 14:26Mis à jour Le 08/05/2016 à 15:23

SERIE A - Pour la 600e en Serie A de Francesco Totti, l'AS Rome a décroché une quatrième victoire consécutive en disposant facilement du Chievo Vérone (3-0), lors de la 37e journée, dimanche au Stade Olympique. Avant la rencontre de Naples chez le Torino (20h45), les joueurs de Luciano Spalletti reprennent provisoirement la deuxième place, avec un point d'avance.

"Ça s'écrit Totti, ça se prononce Roma". "Merci 600 fois !". Les banderoles étaient de sortie au Stadio Olimpico ce dimanche après-midi, pour honorer la 600e en Serie A de Francesco Totti. Il Capitano a participé à la victoire de l'AS Rome face au Chievo Vérone (3-0), pour le compte de la 37e journée. L'attaquant auteur de 248 buts en championnat a encore écrit un peu plus sa légende dans son club de toujours, où il a débuté en championnat en 1993. Il avait alors 16 ans. Le Transalpin en a aujourd'hui presque 40 et tout indique désormais qu'il sera encore là la saison prochaine, pour une dernière année de contrat qui devrait ressembler à un long jubilé. Il pourrait alors doubler Javier Zanetti (615 matchs) mais devrait encore être devancé par le recordman Paolo Maldini (647).

Ce dimanche, Totti était partout, sur les maillots, sur les banderoles et sur les t-shirts préparés pour l'occasion par ses proches présents dans les loges. A chaque fois qu'il s'est levé pour s'échauffer, le stade s'est levé aussi. Et quand il est entré en jeu à la 59e minute, il a été accompagné d'une immense clameur, malgré l'absence des tifosi les plus fervents de la "Curva Sud", toujours en grève. Comme les légendes ne se construisent pas tout à fait par hasard, Totti a apporté sa contribution à la fête, avec une passe décisive de grande classe, sans contrôle et entre deux défenseurs, pour offrir à Miralem Pjanic le but du 3-0.

La pression est sur Naples

La Roma avait alors déjà fait l'essentiel et menait 2-0, grâce des buts inscrits en première période par Radja Nainggolan (13e), auteur d'une saison magnifique, et Antonio Rüdiger (39e). Au-delà de ce succès contre un Chievo à peu près inoffensif, la Roma a surtout provisoirement repris à Naples la deuxième place, qui envoie directement en poules de la Ligue des champions sans passer par les barrages.

Les Romains comptent un point d'avance sur les Napolitains, qui auront dimanche soir un déplacement compliqué sur la pelouse du Torino (20h45). Naples reste sur trois défaites à l'extérieur et même un match nul serait insuffisant pour Gonzalo Higuain et ses coéquipiers. En cas d'égalité de points à l'issue de la 38e journée, c'est la Roma qui garderait la deuxième place au bénéfice des résultats dans les confrontations directes.

0
0