Miracle de Noël avant l'heure sur la pelouse de San Siro ! Théo Hernandez s'est mué en "Babbo natale" dans les arrêts de jeu pour offrir un dixième succès en 14 journées à son équipe face à la Lazio Rome (3-2), mercredi soir. L'AC Milan se devait de réagir après la victoire de son rival, l'Inter, contre le Hellas Vérone ce mercredi après-midi (2-1), afin de passer les fêtes au chaud, en tête de Serie A. Contrat rempli pour les joueurs de Stefano Pioli, qui portent leur série d'invincibilité en championnat à 26 matches.
On pensait que les Rossoneri avaient laissé passer leur chance. Par deux fois en fin de rencontre, Ante Rebic s'est retrouvé en position de marquer. Pepe Reina a repoussé la première tentative (87e) avant de voir, tout heureux, le Croate croiser un poil trop sa frappe trente secondes plus tard (88e). La sortie conjuguée de Ciro Immobile et de Sergej Milinkovic-Savic (75e), impliqués sur l'égalisation de la Lazio, était un premier cadeau tombé du ciel pour l'AC Milan. Puis Hernandez, trouvé au premier poteau par Hakan Calhanoglu dans les arrêts de jeu, a sorti une tête rageuse de sa hotte (3-2, 90e+2).
Serie A
Un hommage à Diego et un carton : soirée parfaite pour le Napoli
HIER À 21:42

Le Milan reste en tête de Serie A avant la trêve

Le soulagement de Stefano Pioli et de ses joueurs était beau à voir mais assez improbable en début de rencontre. Les Milanais ont semblé supérieurs dans le premier quart d'heure, portés par le duo Rebic/Calhanoglu, tous deux buteurs pour la première fois en Serie A cette saison. Le premier a d'abord profité d'un excellent centre du second pour placer une tête hors de portée de Reina (1-0, 10e). Déchaîné, le Croate s'est ensuite écroulé sur une faute de Patric, offrant au Turc le droit de transformer la sentence (2-0, 17e).
Les Rossoneri étaient lancés à pleine vitesse sur l'autoroute d'une nouvelle victoire, la dixième de la saison, mais la réduction du score de Luis Alberto, à l'affût après un penalty d'Immobile repoussé spectaculairement par Gianluigi Donnarumma (2-1, 27e), a calmé les ardeurs des Rossoneri. La faute de Pierre Kalulu, aligné en défense centrale pour la troisième fois d'affilée, a fait vaciller l'édifice milanais.
Désorienté et dépossédé du ballon, le leader a cédé à l'heure de jeu sur une inspiration géniale de Milinkovic-Savic qui trouvait, d'une balle lobée, le pied gauche d'Immobile pour son neuvième but de la saison. Mais ce Milan a des ressources insoupçonnées et peut donc remercier Hernandez. Le quatrième but du latéral français lui assure de rester aux commandes durant la trêve hivernale, avant un déplacement à Benevento le 3 janvier et la réception de la Juventus trois jours plus tard.
Serie A
Deux de chute pour le Milan
HIER À 16:14
Serie A
Vers une absence de trois semaines pour Giroud, Maignan de retour avec le Milan
26/11/2021 À 23:02