Les Milanais sortent vainqueurs d'un choc au sommet qui a tenu toutes ses promesses. Les Rossoneri sont allés infliger à l'AS Rome sa toute première défaite à domicile cette saison, lors de la 24e journée de Serie A, dimanche (1-2).
Franck Kessié a ouvert le score sur penalty pour les visiteurs (43e), puis la Louve a réagit grâce à Jordan Veretout (50e) mais les Lombards ont vite repris l'avantage par Ante Rebic (58e) et l'ont gardé jusqu'au bout. Ils restent ainsi deuxièmes du classement à 4 longueurs de leurs rivaux interistes. Les Romains, eux, loupent l'occasion de grimper sur le podium et se retrouvent cinquièmes.
Ligue des champions
Porto pousse Milan dans une situation compliquée
IL Y A UNE HEURE
Les joueurs de Stefano Pioli apprécieront d'autant plus leur succès qu'ils restaient sur deux défaites sans marquer en championnat dont une sévère dans le derby milanais (0-3). Face à une arrière-garde romaine privée de Chris Smallling et complètement perdue, ils ont pourtant tout de suite pu se ruer à l'attaque. Lancé par Theo Hernandez, Zlatan Ibrahimovic a chauffé les gants de Pau Lopez (3e), puis a loupé le cadre de justesse sur une talonnade aux six mètres (5e). Le Suédois s'est aussi vu refuser un but pour un hors-jeu au bout d'un excellent contre (9e).

Un match totalement débridé

Les Rossoneri ont régulièrement mis le feu dans la surface adverse sur chaque offensive ou presque et Simon Kjaer a touché la barre sur corner (27e). Dépassée derrière, la Roma a tout de même progressivement relevé la tête et est parvenue à répliquer mais le but d'Henrikh Mkhitaryan sur corner a été refusé pour une faute (29e). L'Arménien a aussi loupé la cible en voulant lober Gigio Donnarumma qui avait remporté son duel face à Lorenzo Pellegrini un peu plus tôt (36e et 39e).
Malgré ce sursaut, la défense des Giallorossi est restée fébrile et Federico Fazio a commis une faute maladroite dans sa surface ce qui n'a pas échappé au VAR. Kessié a transformé le penalty suivant et le Milan a logiquement pris les devants dans cette affiche très animée (0-1, 43e). Avec la sortie sur blessure de Hakan Calhanoglu (46e) et la tentative dangereuse mais hors cadre de Hernandez (48e), la seconde période a démarré sur un tempo encore plus soutenu. La Roma en a ainsi profité pour égaliser sur une frappe croisée précise de Veretout (1-1, 50e). Le prolifique milieu de terrain français en est désormais à 10 réalisations en Serie A cette saison.

Zlatan Ibrahimovic lors de la rencontre AS Rome - AC Milan (1-2)

Crédit: Getty Images

Milan perd trois joueurs, dont Zlatan

Les choses ne sont pas arrangées pour le Milan car Ibrahimovic, touché à la cuisse gauche, a dû céder sa place à son tour (56e). Les visiteurs ont tout de même pu compter sur le percutant Rebic qui leur a rapidement redonné l'avantage (1-2, 58e). Sauf que le Croate est sorti blessé également (68e).
Malgré ces coups durs pour les Rossoneri et ses nombreux efforts dans une fin de match totalement débridée, la Roma n'a pas réussi à revenir au score de nouveau car Mkhitaryan a manqué la cible de peu puis buté sur Donnarumma (72e et 80e).
Dépositaire du jeu offensif des Giallorossi, l'Arménien a même obtenu une ultime balle d'égalisation dans le temps additionnel mais sa frappe est partie droit sur le gardien adverse (90e+4). Privés d'Edin Dzeko, les Romains ont encore affiché leurs limites face aux autres tenors de Serie A. Les Milanais, eux, confirment leur statut de meilleure équipe à l'extérieure avec une dixième victoire en douze déplacements mais leur infirmerie se remplit dangereusement.
Serie A
La Juve continue sa remontée
17/10/2021 À 20:43
Serie A
Giroud a sonné la révolte de Milan, nouveau leader
16/10/2021 À 20:48